24/11/2014

EJAC VERBALE

 

Des mots qui haranguent, des mots qui big banguent
Des mots qui s'inventent, qui nous merlenchantent
Ou bien qui s'plantent
Des mots qui tournesolent et qui décamisolent
Des mots vaches des mots trash des mots clash des mots flash
Des modestes accoutrés de panache
Des mots dingues à l'ouest à l'ouest
Qu'on déplume avec pudeur
Ou pour foutre à poil son coeur
Des mots marteaux pour ceux qu'on enclume à sec
Des manteaux de mots pour sortir son nec
Plus ultra des mots qui rappent des mots qui frappent
Des mots qu'on attrape
Comme un virus de communion
Des mots d'amour des mots tout cons
Des mots qui s'déplanquent et qui pillent les banques
Des mots qu'on flanque aux crachoirs des tanks
Des mots fléchés pour toucher une absence
Ou qu'on croise en signe d'impatience
Des mots jaillis d'un dictionnaire de frime
Diables à ressorts dieux de l'escrime
Des mots bien trempés dans l'acier
Des mosaïques en vers fleur-bleutés
Des mots giflant le désespoir
Ou sifflant des litres de cafard
Des mots boulimiques à vous mettre à bout
Qui vous bousculent en vos tabous
Des mots pour y croire, des mots crus
Des mots lestés de superflu
Des mots corsés pour faire un tabac
Des mots volutes qui tombent à plat
Des mots qu'on éjacule sans point ni virgule
A l'oie blanche enneigée qui fond fond fond
Aux marionnettes de luxe aux étoiles des bas-fonds
Des mots coups d'poing de suspension
Des mots qu'on goûte et qui dégouttent
De sueur et swinguent en balles-musette
Des uppercuts pour les jours-défaite
Aux briscards poufs et à toutes les putes
Aux ras-d'la-touffe aux fiers-à-bras des pâquerettes
Des mots crachés des mots baisers
Des mots soleils à la nuit tombée
Des mots velours des mots d'acide
Des mots d'humour des anti-suicide
Pour mollusques d'hiver et requins de printemps
Et inversément
Des mots qu'on dit nobles des mots cloportes

Piquette ou grand vignoble peu nous importe
...Mais des mots tout simplement !

edouard_divers22

 

14:59 Écrit par EDOUARD dans Général, Loisirs, Musique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.