08/08/2014

DAME LUNE

 

moon1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Bombardée d'ondes filiformes en provenance de la planète Blue-Fashion, la lune a parfois honte de sa rondeur...aussi guette-t-elle l'une ou l'autre éclipse pour ne dévoiler de sa plénitude qu'un croissant.

Les étoiles autour ont beau rehausser telles des paillettes cet oeil globuleux de la nuit cyclope, rien n'y fait. En silence, la lune gémit. Elle aimerait tant hurler de tous les cratères sa désolation, mais ses cratères semblent volcans éteints, à l'abandon..plaies béantes qui la meurtrissent car elle se verrait bien lisse comme un cul cosmique très tendance.

Encore heureux que rien ne pousse sur sa face offerte aux humains ! Sinon qui d'autre que les poètes obsolètes au style touffu pour lui rendre hommage? Qui d'autre que ces piètres pyros lunaires et leurs fusées vermoulues en vue de lui bouter le feu au cul?

Quand elle éclaire la nuit, la lune sait fort bien qu'elle doit ce cliché prodige au soleil, astre roi ne brûlant pas que pour elle.

Mais la lune a son secret, sa face cachée par où nul beau parleur ne prétendrait la décrocher comme un vulgaire gros lot de saint Valentin. Et sur cette face cachée pousse le Mystère, fleur astrale auto-régénérante. Un cadeau des dieux antiques. 

Et quand l'effleure un météore, une étoile filante ou un ange égaré, la face voilée s'effeuille de tous ses pétales à Mystère, qui de voltige en voltige défiant l'apesanteur, s'en vont répandre leurs pigments sur toute grisaille, et du piment dans les esprits trop terre-à-terre autrement.

 

edouard_divers22

 

 

 

 

 

 

21:20 Écrit par EDOUARD dans Amour, Général, Loisirs, Musique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

J’aime penser que la lune est là même si je ne la regarde pas :-)

Écrit par : amoureux | 08/09/2014

Les commentaires sont fermés.