14/07/2014

BACKSTREET GIRL

 
manifesto
 
 

Rappelle-toi Backstreet girl,

Les bas collants des filles chauffées au métal blanc

Les talismans des menteurs mal endimanchés

Les menthes à l'o-piacé qui donnaient le vertige

Les Verlaine en herbe fine ondulant leur croupe

Les croulants Merlin qui te mangeaient des yeux frits

Les zieuteurs enchantés qui se crevaient les poches

Les pochtrons d'église, dégoupilleurs au Dieu-béquille

Les baisers de Russie des entraîneuses roublardes

Les roule-ta-bille et les mousses à la barbe en pointe

Les poings qui frappent les trois coups au rideau de l'aube

Les os brisés pour un French cancan de mégère

Les métrosexuels déraillant dans la poudre

Les pouilleux refilant leurs morpions de carême

Les raies mineures des loli-tas de chair blasée

Les blacks à tabac corsé, les passeurs pirates

Les pistes aux étoiles bleues qu'en vers je projetais

Tes promesses en voix lactée dont il ne reste rien

edouard_divers22

21:23 Écrit par EDOUARD dans Amour, Général, Loisirs, Musique | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Subtile nostalgie des années 60, ranimées par la magie des mots ?

Amitiés,
Marc

Écrit par : charlir | 15/07/2014

Don't want you part of my world...
Just you be my backstreet girl...
J'adore cette chanson des Stones :)

Écrit par : hair | 19/07/2014

Je vous applaudis pour votre exercice. c'est un vrai charge d'écriture. Poursuivez .

Écrit par : auto école paris 11 | 20/07/2014

Bonjour Edouard je suis heureuse de te retrouver ici, c'est fou le nombre de personnes qui ont supprimé leur blogs...Toujours très agréable à lire...Beau weekend

Écrit par : Chadou | 26/07/2014

Ah ! les os brisés pour un French cancan de mégère ...
J'adore, pleins de subtilités :-)

Écrit par : Pâques | 29/07/2014

Les commentaires sont fermés.