27/03/2014

JE ME COMPRENDS !

 m_834dbfe09132f69e8a17447c6d64c792ed

 

Pauvre de moire et lustre blanc-drapés
Dans l'antichambre de mon vide arsouille
Adolescent laissé pour mort, laissé
Nu pour se mortifier honteux les couilles...
 
Pauvre de moignon sans bras long des mer-
cantiles en cercles chics, défonce-rondelles,
J'ai chlorophyllé cent balles à des verts
Galants, plomb chiqué dans le tas de miel...
 
Pauvre de moelle à l'ostensible molle
Epine à chambrer dans les instants creux,
Comme acculée, sans succions rocks en fiole,
Au pied d'un murmure au bel amour feu...
 
Pauvre de moine aux écrits tonsurés
Entre deux épis qui se plient en quatre,
Deux épigrammes de coke éjaculée
Dans le cuir soutané d'un "no" saumâtre...
 
Pauvre de moi si sûr en appâts rances,
Pitié ma bulle on se fiche on se paye
Tes rondeurs de gueule aux éclats d'outrance,
File à l'anglaise et dis "yes" au sommeil  !

 

 edouard_divers22

16:19 Écrit par EDOUARD dans Amour, Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

superbe ! jeux de mots surffés sur une phonétique adroite et bien choisie , bon , je fais court : j'adore , je craque * Merci Edouard *

Écrit par : Jeanne Comte | 27/03/2014

merci Edouard, magnifique

Écrit par : ahmed el fazazi | 27/03/2014

Les commentaires sont fermés.