14/09/2013

PETIT ORPHELIN DANS SA BULLE


 

Paul a froid dans sa bulle

Et s'y complaît pourtant,

Jamais ne s'éclate, c'est nul,

Même à l'humour piquant

De ses congénères

Qui le laissent de marbre,

De marbre et de congère,

Une ombre sans plus d'arbre

Et muet comme une tombale,

Comme une bulle en fa de gamme

Immobile, une bulle

Figée en sous-sol,

Sans fa mi do ré, sans farandole,

Sans même 2 L qu'on accole

Pour faire un LOL,

Et sans poudre apparente

Ni paille de jeunesse éclatante…

Paul a l'air si polaire

Qu'on l'appelle Nord,

Mais il l'a perdu

Depuis longtemps déjà…

Le nord perdu, quand il borda

Sa mère en or

A l'Arctique

De la mort,

A L'as de pique

Et glas du sort

Qui lui sonna

Un leurre soudain,

Qui lui colla

Vingt ans au moins…

Il en a dix !

Et d'hier il se souvient,

Comme si c'était demain.

 

edouard_divers22

 

 

 

17:58 Écrit par EDOUARD dans Actualité, Amour, Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

06/09/2013

HAIKOUCHES DE FOLIE ZEN

 

Haïku du crépuscule

Astre roi qui sombre

Tel un mourant blême au teint,

Renaîtra hautain

 

Haïku du septième art et niais

Tisseuse à huit pattes

Qui m'épouvante à ses heures,

Se fait juste une toile 

 

Haïku de cloche

Chenus qui frissonnent,

Cancres à cloche-pied qui jouent,

Carillon Mozart 

 

Haïku de patte

Danse à beau mystère,

Chat qui valse avec le temps,

Chagrin vole au vent

 

Haïku de blues

Puzzle au soleil mou,

Pièces de bleu qui manquent un peu

Beaucoup, I feel blue

 

Haïku de blues II

Nuages en morceaux,

Blanc cassé de sucre gris,

Ciel de mon esprit

 

Haïku du jongleur

Flash impro de mouches

Au ciel qui se téléscoopent,

Mouches paparasites

 

Haïku de merde

Mouche qui se pose

Sur fumant porte-bonheur,

Mouche à machin-chose

 

Haïku zoophile

Chien sniffeur en rut,

Lolitas en mini-jupe,

Truffe belle et humide

 

Haïku de l'obsédé

Triangle de mousse

A épiler par tondeuse,

Mont de Vénus vert

 

Haïcètunmauvèku

Cocu coq en pâte,

Poule de luxe à l'italienne,

Kiki trop se hâte

 

Haïku de trop

Nuit solaire en plein,

Croissant de lune au matin,

L'alcool ses mélanges 

 

 

edouard_divers22

 

 

17:04 Écrit par EDOUARD dans Amour, Général, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |