26/09/2012

AU POETE LUNAIRE

 
Hommage à l'homme
Qui prend sa part
D’astre en vers comme
Un oiseau rare,
Quand ses jours ont
La bise en poupe
D'un hiver dont
On fait la soupe
Au quotidien
Du pain bénit
Par tous les cin-
Glés bien nantis
Du laid pou-voir
Qui promet tant,
Pour ne rien voir,
Tant de serments
De vigne aveugle,
Triste piquette,
A ceux qui beuglent
En troupeau bête
Et l'herbe au sol
S'en vont brouter,
L'air baba colle,
Sans décoller..
 
Hommage à l'âme
Qui prend son pied
Sans toute la came
Des doctrines et
Qui se libère,
La nuit tombée,
Dans le stellaire
Flou contrôlé
 
edouard_divers22

 

 

17:32 Écrit par EDOUARD dans Amour, Général, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

06/09/2012

UNE PEINTURE

 

 

Cruel sourire en coin,

Œillades à feux follets…

Le portrait se dépeint

Tel un diable à l’arrêt.

 

Cet invincible amant

Des succubes et naïades,

Invite au recueillement

Quiconque, esthète ou Sade.

 

En rade et médusé,

Je contemple le mâle

Qui me toise à jamais

Depuis sa braise en toile.

 

Ultime incarnation

Du créateur céleste,

Il est sa perfection

Par le biais de fins gestes.

 

Car le peintre a hélé

Un ange à chevalet,

L'étalon de beauté

Qui rend tout désuet.

 

Ainsi, par une écluse,

Dieu s’est substitué

Au blabla fard des muses,

En miroir inversé.

 

Et quand l’une se pâme

Aux cieux de l’indicible,

D’autres aux entrailles s’enflamment

En reniant Sainte Bible.

 

Hommes, à quoi bon chercher

A détrôner Satan

Par des roses rouges et

Des poèmes d’antan ?

 

Des théories subtiles

Et fluides, à quoi bon ?

Ce figé sex appeal,

Ce Mal aura raison

 

De nos verbes en dentelle

Et nos proses-tentations,

Nos gris gris de truelles

En chantiers d’illusions.

 

edouard_divers22

15:08 Écrit par EDOUARD dans Amour, Général, Musique | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |