19/01/2012

OPTIMISME



Possible définition: Nom d'émasculé très commun chez les zinzimbéciles qui s'en vont béats d'admiration avec le dernier Chritophe Maé dans les écoutilles.

Citation : « L'optimisme des uns fait la fortune des autres » Anonyme pauvre et optimiste du 21ème siècle

Expressions :-« Garder un optimisme à toutes épreuves » : se dit par exemple d’un skieur olympique se retrouvant tout sourires et par mégarde au beau milieu d’une piste de bobsleigh.
                      -« Faire preuve d’optimisme » : croire pouvoir convaincre un politicien que deux énoncés + 2 énoncés peuvent bien former 4 vérités.
                      -« Optimisme béat » : se dit quand on passe du B au A, du Bêta qui roule en Fiesta à celui qui frime en Alpha

Etymologie :

Provient de l’interjection « hop ! » .
Sur les conseils avisés de son toubib d’époque, un roi fainéant devait chaque matin dire « hop hop hop » en sautillant pour se donner du cœur à l’ouvrage. Refusant d’obtempérer, car muet devant la beauté de sa maîtresse allongée, son doc lui dit : « d’accord, hop tu dis pas, mais alors… hop tu mimes ». Phrase qui fit le tour des cours au fil du temps et des profusions de mots en –isme, et devint, par déformation du peuple con, « optumisme ». Pour ne pas confondre avec le nom, hélas obsolète, « obtusmisme », désignant l’esprit de présidents qui aspirent à être réélus malgré leur piètre premier mandat, le mot devint « optimisme », sous-entendant par là même une vision limpide et moderne, comparable à celle d’un client d’Optic 2000 .




edouard_divers22

 

 

16:37 Écrit par EDOUARD dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

12/01/2012

TRACES DE LIPSTICK

 

lipstick1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Et sur la glace,

Poudre de kiss,

A sniffer face

A face au bis

Rue de Narcisse..

 

Où la conscience

Est lessivée

Sans émouvances,

Gloss en rosée

Qui glisse et transe..

 

Où se ramasse

Une ombre sise

Au pied de l'as

De pique et plisse

Un masque à strass..

 

Dans sa valise

D'oubli-silence,

Et sans hélices,

Narcisse avance

En verticances...

 

Et puis la trace,

En fosse impasse,

D'un bistré dieu,

S’efface au passe-

Partout des cieux..

 

Et les nimbus

Alors se cassent

En gai motus

Et bouche à classe,

Confort en sus..

 

Et la narcisse

Effleure sans laisse

Un reflet dis-

Tendu d’ogresse,

En auto-kiss..

 

Et sans la liesse

Et son linceul

Blanc cassé d'es-

poir par un seul

Homme, qu' elle renaisse !

 

edouard_divers22

 

17:39 Écrit par EDOUARD dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |