14/12/2011

FOLON D'HIVER

folon011.jpg

 

 

 

 

 

J’avance en chantant, je dénote,

Au passage une fleur m’accompagne,

Ouvre corolle et mes quenottes

Esquissent orchestre de cocagne.

 

Au passage une fleur m’accompagne,

Et son vert tige ondule au gré

De ma saison d’espoir sans pagne,

Où l’hiver se paye un été.

 

Parenthèse off dans la portée

A la clé des chants magnétiques,

Où l’hiver se paye un été,

Se déniche un coin de tropique.

 

A la clé des chants magnétiques,

Un bouquet de nobles serrures

Et de fioles au blues électrique

Appellent en chœur un voleur pur.

 

Un bouquet de nobles serrures,

En vœux de clés pour feux follets,

En vœux de pieu pour mes sonnets

Coucher, se comptinent à l’azur.

 

En vœu de clé pour feux follets,

Je vole en draps de vocalises,

Et mon linceul a l’air parfait

D’un bonheur-né pour fleurs de brise..

 

edouard_divers22

 

11:46 Écrit par EDOUARD dans Amour | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |