23/11/2011

MAGRITTE ET FAUX REVEURS

309673_10150336516169183_767429182_7787685_791370602_n.jpg

 

 

 

 

 

Chaque homme a son croissant

De lune à dévorer

Des yeux, mais en fixant

Droit devant c’est râpé



Chaque homme a son costume

Identique au prochain,

Et le croissant s’allume

A son insu, en vain



Chaque homme a sa doublure

A portée de poignée

De mains qui se rassurent

Comme il se doit, baguées



Chaque homme a sa rigueur

Qu’il porte en pardessus,

Car il craint la fraîcheur

De la pluie qui dilue



Chaque homme au crépuscule

A porté le chapeau

De la vie qui l'encule

Et s'en mord le coeur gros



Chaque homme est inconscient

Du potentiel partage

De sa lune en croisant

Par hasard un visage



Chacun pourrait s’unir,

Se complémenter, nu,

Sans bas quartiers farcir

De compliments cossus



De fil blanc se garnir,

Fil d’Ariane en fusée,

Pour ensemble alunir

Sur un globe de plain-pied

 

edouard_divers22

 

 

13:48 Écrit par EDOUARD dans Général | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

Commentaires

Chapeau !Un poème digne de l'esprit de Magritte qui assène aussi quelques vérités.

facebook: charlier Marc (barbu ,pas de Bruxelles)

Écrit par : charlier | 23/11/2011

Salut,
très beau poème ! Merci pour ce beau partage.

Tina

Écrit par : baby sitting nancy | 24/11/2011

Du Grand Edouard :-)
Chaque homme, si proche et si différend aussi, j'aime l'univers de Magritte et ton poème est fait pour lui !
- Merci, pour ton commentaire, je vais bien, je continue de rêver et parfois l'un de mes rêves se concrétise, j'ai un recueil qui va paraître chez CHLOE DES LYS, c'est à compte d'éditeur ce qui me conviens parfaitement :-)
Le titre - Bientôt les jonquilles-
Parce que un soir d'hiver, j'étais seule, mon mari hospitalisé pour un infarctus, j'ai regardé la neige et j'ai pensé, bientôt les jonquilles...
J'ai commencé à écrire et tu connais la suite :-)
Bizz

Écrit par : Pâques | 24/11/2011

Encore une belle réussite. Après tous ces textes, il t en a un sacré paquet, je vois que tu te renouvelles encore.

Écrit par : .Marc | 25/11/2011

Ah sont belles ces dernières strophes, ensemble alunir sur un globe de plain-pied...c'est beau!

Écrit par : Désirée | 27/11/2011

Bien beau.

Écrit par : éric | 27/12/2011

Salut,
très beau poème, bravo !

Tina

Écrit par : prix climatisation | 10/01/2012

Il me semblait aussi qu'il s'agissait de rêveurs éveillés :D Bonjour amical!

Écrit par : Eric | 02/02/2012

Encore un trésor!!! Quel artiste!! Merci Edouard!! A bientôt!! bizzzz

Écrit par : Wagner | 25/03/2012

AAAhhhh cher chevalier,sublime texte que tu as écris,vrai de vrai! Tu es un grand de grand et je le dis bien haut,merci pour ces beaux et bons moments que je passe chez toi en te lisant. Je t'embrasse bien tendrement et à chaque homme que tu es! Et surtout à toi le tendre chevalier,bisous,Marisol

Écrit par : petite marie | 26/03/2012

ton texte est une invitation à se réveiller !

Écrit par : VIRGINET | 27/03/2012

toujours un grand plaisir a te lire ,du Grand Édouard ,J' Adore toujours de plus en plus ,Merci

Écrit par : deleilchristiane | 04/11/2013

Poème à la hauteur de ce grand peintre , c'est très beau ...

Écrit par : Françoise | 14/11/2013

Les commentaires sont fermés.