20/09/2010

LIBRE CREATION

 

 

 

 

Il y a des poèmes à vivre qu'on n'explique pas,
Comme des cristaux satinés, des vers à soie,
Tremblants sous les faisceaux drus de la raison,
Il y a des trésors en ces poèmes-cocons.
 
Il y a des trésors impalpables et sublimes
Aux cannabyssales impulsions de l'âme,
En vers fumés qui de prime abord ne riment
A rien de vif aux lucidités de lame.
 
Il y a des vides armures, brise-âmes en carrés,
N'estimant bien que les coquilles nettes et claires,
Et quand dans une ode à contre-lune inversée,
Ils ne voient que dalle alors je me décratère.
 
Il y a des pavés zébrés d'azur à gagner
Dans le flou verbal de libres mosaïques,
Et des rêves au soleil empapillonnés
De toute union volatile et sans logique. 

 

edouard_divers22

 

 

12:57 Écrit par EDOUARD dans Amour, Général, Loisirs, Musique | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook |

Commentaires

BONJOUR EDOUARD
QUEL BEAU POEME j'aime beaucoup
" des poèmes a vivre qu'on n'explique pas
comme des cristaux satinés, des vers à soie
le reste aussi bien sur
je connaissais la fameuse lettre ou chaque lettre forme une phrase c'est tellement beau dit comme ça
enfin heureusement que la relève est prise
MERCI POUR VOTRE PASSAGE SUR MON BLOG
BONNE APRES MIDI
AMITIES
DANY DU SUD D'EN BAS

Écrit par : FRUITS CONFITS | 20/09/2010

Tu utilises à merveille ta licence poétique ! Chouette.
C'est quand le camion tonna poète poète que le poète s'écria camion camion.

Écrit par : Biglodion | 20/09/2010

Je me décratère ...
Quelle expression sublime illustrant davantage ce poème remarquable dont toi seul détient le secret de cette écriture hors norme qui te caractérise.
Amitié l'Artiste.
Jean-Pierre

Écrit par : L'Esthète | 20/09/2010

Hello amiral,

désolé un bail que je ne suis pas venu, j'ai acheté un appart et je suis en plein dans les travaux alors le net j'y viens rarement, mais aujourd'hui je suis là =)

j'espère que tout va bien, ici c'est dur mais je m'accroche, tjs aussi bien de te lire, prend soin de toi a très bientot bye bye

Écrit par : ~?~ | 20/09/2010

Bonjour Edouard...C'est toujours un bonheur de venir te lire, j'aime vraiment beaucoup ton texte..Gros bisous et belle journée

Écrit par : Chadou | 21/09/2010

Hello !

Trop fatigué pour apprécier.
Repasserai plus tard.

P.S. me référent à tes pensées 3, autoroute en russe = шоссе (se prononce "chaussé" - on ferait bien de les appeler comme ça aussi en Belgique car elles ne valent guère mieux)

à +

Écrit par : Rafaël | 21/09/2010

bonjour Edouard
je viens de découvrir ce blog et de lire quelques poèmes bien sympathiques , une jolie plume poétique par ici.
bienvenue à toi sur mon blog
A+ d'Emmanuel "un poète-musicien"

Écrit par : autresrimes | 21/09/2010

revenue!!!!

Écrit par : michaeline | 21/09/2010

J'aime bien les poèmes à vivre qu'on n'explique pas!
Au départ pour moi, il doit toujours y avoir une émotion, un sourire, une larme...
Il peut être impeccable pour les puristes et raté pour moi car je ne ressens rien :-)
Chez toi, ce n'est jamais le cas!!!
Bises
Marcelle

Écrit par : Pâques | 21/09/2010

J'aime bien les poèmes à vivre qu'on n'explique pas!
Au départ pour moi, il doit toujours y avoir une émotion, un sourire, une larme...
Il peut être impeccable pour les puristes et raté pour moi car je ne ressens rien :-)
Chez toi, ce n'est jamais le cas!!!
Bises
Marcelle

Écrit par : Pâques | 21/09/2010

La lame dans l'âme comme une descente en bathyscaphe dans les abysses du verbe à la découverte des mots monstres, des éthers fumés, des lunes englouties et puis après de nombreuses semaines de réfection blogale à suer comme un animal enragé, tout recracher à la gueule d'une vieille marmotte qui jette un oeil hors du trou. Ben merde alors! Salut l'artiste!

Écrit par : Vieux marmot | 21/09/2010

Bonjour Edouard,
Il y a tes mots qui dansent sur la toile
il y a des images qui surgissent en fulgurances
il y a des flaques de soleil qui se perdent sur des murs gris
il y a des fleurs qui s'ouvent chaque matin
Il y a des guirlandes de mots qui accrochent les mains , les yeux , le coeur ...
Je t'embrasse .

Écrit par : françoisedu80 | 26/09/2010

Tout un monde de vie, de liberté, de fantaisie; tout un monde de couleurs mêlées! C'est réussi.
Amitiés
Biiizzzz
geraldine

Écrit par : MULLER Geraldine | 27/09/2010

Après cette longue interruption de lecture pour moi et d'écriture en ce lieu pour toi, tu reviens avec des textes qui me surprennent.
Je ressens comme un certain recul. As-tu mis cette pause à profit pour contempler le chemin parcouru ?
Je passe à la gitane.
Amitié
Thierry

Écrit par : Thierry Benquey | 27/12/2010

voir si je reussi ;-)

Il y a des vers qui sentent la terre
bravant les rimes les plus aimables
qui font duels et m'exaspérent
quand ils garnissent ma veille table

des bisouss xxl

Écrit par : gaby | 08/03/2011

Créer ce que jamais nous ne verrons, c’est cela la poésie :)

Écrit par : free | 18/06/2014

Les commentaires sont fermés.