01/05/2010

SPLEEN

SPLEEN

 

Un jour où le brouillard avait gommé le ciel, de bien tristes mines de crayons se taillaient à l’horizon voiles et vapeurs. Les press-books et les bics n’avaient pas la veine ludique et ne se lançaient plus des « je te tiens tu me tiens par la barbichette » aux heures creuses. Les stylos moins timorés déversaient leur sombre réservoir en style bas d’encre marinée dans le spleen bon marché. Les bubble-gommes s’étalaient en zéros soufflés par les soupirs internautes, puis crevaient à la surface de l’écran total glamour sous de faux soleils piquetant d’or plaqué le monde et ses virtuels flonflons, à la pointe du rayon. Et des anges en points de suspension passaient leur blancheur Typex au pinceau de silence pour les cons.

 

edouard_divers22

 

 

15:10 Écrit par EDOUARD dans Général | Lien permanent | Commentaires (22) |  Facebook |

Commentaires

pour réponse, malheureusement non amiral, malheureusement non, rien n'est facile, tout est compliqué !!!!!! hommes femmes on ne voit pas le même chemin... enfin faut croire

ton texte je le trouve mystique mais j'aime bien beau coup de crayon :)
bye bye

Écrit par : ~?~ | 01/05/2010

Zabylène, seule au monde , te salue entre mec qui va crever du cancer because veut pas se battre ......... et famille partie loin (Danemark) bisssssssssssssssoussssssssssssssss

Écrit par : marylène | 01/05/2010

un monde aux délivrances parfaites

et à la sauce de jeunesse morale

puis au sanctuaire cérébral

qui se creuse tel un volcan désarmé

par l'amour enchanté

et tout aussi magique que des dames abstraites

à la Delvaux

et au long des univers autistes et beaux!


......

Écrit par : marylène | 02/05/2010

Un régal , comme toujours !

Écrit par : l'apprentie | 02/05/2010

La photo est tout simplement magnifique, c'est comme un appel vers le bleu du ciel, un effet ascenceur qui passe on ne peut mieux avec le texte. C'est très intéressant, cette pesanteur et cette apesanteur que je ressens en lisant ton texte. Je trouve que c'est une excellente description du web.
Amitié
Thierry

Écrit par : Thierry Benquey | 03/05/2010

merci Edouard parce que mon coeur est un peu moins glacé à présent, se faire jeter par un mec en hauts et puis en bas, c'est dur et je l'aime pourtant, dis (tu vas en savoir des choses, je proviens aussi en "partie de Bouillon;-) LOL°_°
ZABYLENE;-)

Écrit par : marylène | 04/05/2010

les tracés de la vie sont souvent faitss avec des mines très pointues

Écrit par : tootsie | 04/05/2010

Bonjour Edouard texte mélancolique mais avec un contenu d'espoir..et puis toujours ces comparaisons dont toi seul connait le secret
bises ami

Écrit par : nays | 05/05/2010

... Je ne sais pas si j'ai la mine aussi triste que ces crayons en regardant le ciel plombé, mais une chose est certaine, je veux le soleil...
Que ce vendredi, encore bien glacial ici, t'apporte tout ce dont tu as envie. gros bisous.

Écrit par : SOLEDAD | 07/05/2010

Tu peux me livrer une livre de spleen bon marché ?
Encore aujourd'hui, la mines de crayon a mauvaise mine et salamine en bataille !
Bon week end, Edouard, bizzz ! Super le texte !

Écrit par : Saravati | 08/05/2010

Se laisser porter par la vague du spleen, un bateau ivre à la dérive :-)
Bon dimanche
Marcelle

Écrit par : Pâques | 09/05/2010

Camouflage de calamar... Bonjour Edouard ,
J'ai plongé à mon habitude dans tes textes ,mais avant que mon Dupont ne déverse n'importe quoi je relirai tes mots , ma plume se contentera d'être sage ce soir et ne versera pas l'encre à coté de la page en noir paté , je garderai un peu de graphite sur les doigts pour me dessiner un point d'interrogation sur le front de clown.
Mon esprit ce soir est embrumé ,ma plume enrayée ,il est l'heure d'aller dormir je mévapore , promis je reviens ,mais ça tu les sais .
En t'embrassant

Écrit par : françoisedu80 | 09/05/2010

On admire souvent ta plume... même quand elle crayonne !

Écrit par : Gi | 12/05/2010

Un tableau insolite... Du Dali presque; merci pour cet onirisme.
Que le spleen te soit doux, Edouard!
Biiiizzzz
Géraldine

Écrit par : MULLER Geraldine | 13/05/2010

Salut Edouard J'préfère le Château Chasse-Spleen...

Écrit par : Rafaël | 14/05/2010

HELLO de Zabylène la "vilaine", dis, t'es passé où EDWARD? Oui, j'ai encore changé de blog;-)

Écrit par : Michaeline | 14/05/2010

OUi on veut des news
bye bye

Écrit par : ~?~ | 14/05/2010

Encore un jour de brouillard... qui avait oublié d'allumer la lumière ...
Demain ..il fera jour ...
Je te dépose un petit brin de fantaisie .. pour qu'il éclaire ton ciel .. si celui -ci perd ses vers ... de gris ...
Odile

Écrit par : Odile | 14/05/2010

Point étonnant ... que le printemps soit pourri !!!
Amitiés
Jean-Pierre

Écrit par : L'Enthousiaste | 16/05/2010

Bonjour Edouard merci pour le compliment
gros bisous passe un bon long weekend

Écrit par : Anne Bilou | 22/05/2010

Il y a ceux qui écrivent des textes et ceux qui les lisent moi je suis de celle qui les lisent ,donc pas de grands coms ..pas de grands mots .... mais j'ai aimé ce texte :) il fallait quand même le dire ,poétique juste ce qu'il faut , un style à part , bravo !

Écrit par : Borg Françoise | 25/06/2012

j'ai beaucoup aimé et surtout la fin de ton texte où la métaphore marquante termine comme il se doit. Bravo cher chevalier,toujours à la hauteur! bisous

Écrit par : petite marie | 27/06/2012

Les commentaires sont fermés.