24/12/2009

AGNEAU PASCAL A NOEL

 

agneaupascal3

 

Agneau pascal,

J'aspire à te crécher vivant...comme à Noël,

En un éclair de génie, poussière d'étoile filante;

Filante comme aux bas résilles de provoc si frêles,

Si sensibles aux aspérités de ce monde en fiente.

 

Agneau pascal

Que les pharisiens flambant neufs immolent sur l'autel

Du polyarthritiquement correct,

Tu vas renaître tout nu dans la paille ou la dentelle,

Et dans la grâce épurée dont trop peu se délectent.

 

Agneau  pascal

Au berceau musical, tes vagissements

Seront le Jésus-cri primal en brouillon de tes chants rebelles,

Et pour les rois de l'image au subliminal et des vieux cocktails,

Tu seras le point de mire où brûle à grands flots l'encens.

 

Mais tu n'auras que faire en ton noble vignoble,

Agneau pascal,

Des simagrées des mantes à l'eau cul-bénite au cartel

De l'opium implicite et formaté d'Universal,

Visant ton recyclage en mouton-pâtre façon Bruel.

 

L'âne et le castré ne seront point tes gardes du corps,

Pas plus que Marie-Louche et l'aveugle tes parents modèles;

Franc-tireur, tu leur substitueras pour l'éternel

Printemps les muses éthérées de ton sublime effort.

 

Tes affres de création seront mille et un cadeaux de Noël

Pour tous les feux de joie, feux de païens, tous les artificiers

De la photogénie fantasque sans l'ombre d'un cliché,

Tous les athées sous acide aux yeux-vitraux qui jamais ne bêlent.

 

Et quand sonnera le carillon d'un traître Vendredi de Pâques,

Ton sang de grand cru-soé versé pour l'art sera champagne,

Et les bulles pontificales en auront plus que ma claque,

Et les moutons Rotschild indigents battront la campagne !

 

ontario_ca_doorway_mosaic1

edouard_divers22
 

12:38 Écrit par EDOUARD dans Général | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

Commentaires

allons Edouard! Noël, c'est un jour de grâce où tout est possible et permis de beau de bon, de juste. où alors il faut vraiment désespérer de la vie!
joyeux Noël autant qu'il peut l'être Edouard et ceci pour chacun de nous.
je t'embrasse bien amicalement!

Écrit par : mimi | 24/12/2009

sur ce je te souhaite un joyeux noel (joyeux c'est le mot??) enfin merci pour tout et a très bientot

bye bye
seb

Écrit par : ~?~ | 24/12/2009

Bonjour Edouard encore de l'excellent écrit Edouard
Je te souhaite .......tu connais la suite et si tu réveillonnes éclates-toi
grosses bises
xxxxxxxxxxxxxxxxxx

Écrit par : nays | 24/12/2009

Bonnes fêtes au milieu de ta ménagerie historiquement restructurée.
Plein de bisous neigeux et chauds à la fois...
Merci pour tous ces clins d'oeil qui réchauffent !

Écrit par : Saravati | 24/12/2009

Bonsoir Edouard, Je viens te souhaiter de passer un bon
réveillon et un joyeux Noël
Mes amitiés
Bisous de Mimi.

Écrit par : MiMi du Sud | 24/12/2009

Pensée un 25 Décembre. Amitié, un fan

Écrit par : Thierry Benquey | 25/12/2009

Un petit passage mon cher Edouard
J’espère que tu as passé un beau Noël moi aussi là très prise ces jours avec les beaux enfants et petits enfants je fais un petit passage éclair pour te souhaiter bon week-end et douce semaine ainsi qu’un bon réveillon de la St Sylvestre dans la joie cotillons et serpentins
A l’année prochaine en 2010
Gros bisous de mon coeur
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO! | 26/12/2009

Bon dimanche :-)
Marcelle

Écrit par : Pâques | 26/12/2009

Je te sers un gigot? A l'ail? Au four c'est fameux ^^

Tiens pour accompagner ton texte:

"Vous avez mangé à midi une merveilleuse côtelette, bien grillée, qui avait le goût de noisette. Vous n'avez pas pensé, bien sûr, à la brebis dans laquelle on l'a découpée, après lui avoir planté un couteau dans la gorge et lui avoir soufflé au derrière pour lui décoller la peau de la chair. Vous n'avez pas pensé à l'agneau. On ne pense jamais à l'agneau qu'on mange. Moi aussi, j'adore les côtelettes, et j'en mangerai encore plus d'une.. Mais imaginez que des êtres venus du fond des mondes débarquent un jour chez nous, un jour prochain...Imaginez qu'ils arrivent, qu'ils nous conquièrent, qu'ils nous goûtent et qu'ils nous trouvent bons..." Barjavel "La faim du tigre"

^^

Écrit par : Désirée | 27/12/2009

La toison d'or ... Bonjour Edouard,
Il est arrivé sur les épaules du berger , fragile ,bouclé l'air égaré ,on l'a posé là sur la paille en attendant et des regards bienveillants se sont tournés vers lui , une attente de tous les instants ,Une douce chaleur est montée d'un flanc voisin ,un bruit de voix mélées ,une mélopée à demi scandée ,quelque chose d'inconnu venait de se passer ,tout est trop beau , trop brillant ,trop parfait , l'ombre d'Abraham se découpe en fantome la main levée dans le brillant de l'acier , purification !!! égorgeons , tuons ,pour apporter la paix dans les bras de St Jean le baptiste , bêlons en Panurge avec les loups ,nous serons tondus à l'aube ,quand la lune disparaitra ,la vigne saignera à gros bouillons ,sans millésimes sans particule ,le coeur nu ,vidé , je serai sacrifié.
J'ai laissé passer quelques textes de ta création non pas qu'il ne m'accrochait pas , mais j'ai traversé une zone de turbulances , ma tête ayant reçue aussi des perturbations , j'étais incapable de "rentrer " dans tes mots ,et comme tu le sais très bien je ne t'envois pas un message du style "oh!!j'adore ton texte " tu n'en as rien à foutre !!!et c'est pseudo gonflant .Je lis plusieurs fois surtout le soir pour bien faire macérer les mots , j'attends l'instant propice ,sans bruits , sans musique ,pour faire éclore l'écume 'comme celle des confitures) si le premier mot glisse vers toi ,je laisse les autres partir ,maintenant tu sais que je suis inattendue , jaillissante en tous sens et peu canalisée ,mais tu commence à avoir l'habitude de mon genre fofolle décousue , c'est peut-être pour ça que je n'aime pas fermer les portes , vas savoir ...
Je ne t'ai pas souhaité Noël te sachant encore dans un deuil récent ,mais regrette de ne pas avoir fêter le Sagittaire ,Intuitif,Inconoclaste,Intense , Doué,Visionnaire , Original,Créatif et Passionné...tu te reconnais bien là , j'espère que tu es assis .
Sache que c'est toujours un plaisir de te lire ,de plonger dans les circonvolutions de tes mots les méandres de tes phrases .
à bientôt ,en t'embrassant .

Écrit par : françoisedu80 | 28/12/2009

bonsoir ta poésie m'a encore fait sourire.....

a mon agneau pascal permet moi de me délecter de toute ta beauté

xxxxxxxxxxxx

Écrit par : veronique | 29/12/2009

Bonsoir Ben je te laisse l'agenea Pascal, et je prends le Pinard! LOL
J'ai envie de me noyer dedans , ma fois, après bonjours le mal de crâne, mais je n'ai pas besoin de ça pouravoir la poisse...LOL
Heureusement, je garde le moral, enfin, j'essaye...
Je ne pense pas avoir le temps de repasser par ici avant le passage à l'an neuf. Alors, je te souhaite que tout aille en douceur, et avec un peu d'avance, une bonne année 2010.Gros bisous

Écrit par : Soledad | 29/12/2009

Les commentaires sont fermés.