27/09/2009

VERS SOMBRES V

rougeamer

 

Je peins le silence

A mes heures perdues...

La toile est garance,

Nos lèvres cousues

 

De fil à couper

Le souffle à maints ven-

triloques avinés

Cousus de fil blanc.

 

Car leurs marionnettes

Ont bien moins d'attraits:

Serpents à clochettes

Qu'un bémol effraie...

 

Ils parlent du bide,

Au fond c'en est un...

Parlent dans le vide,

Et je reste à jeûn,

 

Le pinceau trempé

Pour mieux te croquer,

Dans le rouge amer

D'un silence de guerre.

 

edouard_divers22

 

13:22 Écrit par EDOUARD dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

Ben on boirra a distance alors !!!!!
santé l'ami et bravo pour tes mots ..... merci

bye bye

Écrit par : ~?~ | 27/09/2009

celui-ci me plait particulièrement! la toile garance et l'imagination galope!
je repasse le relire un peu plus tard. à+ Edouard!

Écrit par : mimi | 28/09/2009

Continue de peindre, Edouard, les lèvres finiront par ébaucher le sourire que tu attendais, avant la prochaine dispute ! Ainsi va la vie !

Écrit par : Saravati | 28/09/2009

Bonjour Edouard je te laisse au silence et à l'inspiration et sans t'effrayer
en tout cas j'aimerai vraiment pouvoir avoir autant d'inspiration
gros bisous passe une bonne après midi

Écrit par : Anne | 28/09/2009

re j'adore ton franc parler !
peu de personne ose...et pourtant
re bisous Edouard !

Écrit par : Anne | 28/09/2009

bonjour Edouard encore de toute beauté ce texte
peindre le silence quelle belle image tu sais que je regarde le ciel de mes yeux quand je les ferme y a de tout des nébuleuses etc... non non je suis sobre

tu sais je n'ai pas bcp de temps pour aller sur face mon blog adoptions me prends bcp de temps
ben oui que veux une société de merde qui casse tout !!
bisous Edouard à part ça tout va très bien tout va très bien et j'espère qu'il en est de même pour toi bisous toutou aussi et chat

Écrit par : nays | 28/09/2009

Ils parlent du bide,
Au fond c'en est un...
Parlent dans le vide,
Et je reste à jeûn,

Celui-ci j'aime plus que bien. Ces vers sombres m'assombrissent quelque peu mais j'aime leur obscurité car celle-ci est toujours promesse de la clarté à venir.
Amitié
Thierry

Écrit par : Thierry Benquey | 29/09/2009

Bonjour Edouard,
Plutôt des lèvres garance pour te faire flamber craquer , te donner un appétit et ....
Je t'embrasse.

Écrit par : Françoise du 80 | 09/10/2009

j'adore ce silence si doux !

Écrit par : ahmed el fazazi | 22/03/2014

Les commentaires sont fermés.