17/09/2009

PASSION LETALE ET PARADOXES

 
hagen2001

Dans le cristal flou d'une idylle,

En boréale aurore et style, 

 

Une exquise hallucination,

Fille de mescaline et bourbon.

 

Ca peut faire mal un tel mélange,

Pâleur spectrale et coeur qui flanche...

 

Mais si je palpe un seul instant

Mon idéal, je meurs content.

 

Paradoxale est ma doctrine,

Comme toi, Vestale et Messaline...

 

Fleur de napalm au sex appeal,

Vierge vénale aux airs futiles.

 

Vrai, à l'analyse on se perd

Entre la salope et l'austère.

 

Mettre les voiles et pour de bon?

Autant inhaler un poison !

 

Que dans l'astrale élévation,

Je me régale en illusions !

hagen550

 

edouard_divers22

 

10:15 Écrit par EDOUARD dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

C'est pas mal l'ami et la rime intérieure en "al" à la 4ème syllabe ajoute à la musicalité. A la revoyure si ça te dit.

Écrit par : Marc | 17/09/2009

J'adore. Je sais c'est con comme commentaire mais c'est plus fort que moi.
Amitié
Thierry

Écrit par : Thierry Benquey | 17/09/2009

Coucou Edouard, Pas mal ton écrit,un peu dure pour la salope,mais j'aime beaucoup.
Pour les fistons,yes,en pleine forme,tu l'as dis,toujours là pêche,
il le faut bien à 21 ans,mais ça bouge beaucoup à la maison.
Pour Paris,j'ai beaucoup aimé les endroits où il n'y avait pas trop de touristes,car aprés,les autres monuments il y eut foule.
Je vais te dire une confidence : mes amis de Paris,de connaissaient
pas du tout,le parc de Bercy,et tout se que l'on a vu dans la journée... :-)
Bonne aprem à toi,sous un chaud soleil sur mon Midi
Bisous de Mimi.

Écrit par : Mimi du Sud | 17/09/2009

Moi j'aime bien les gens paradoxaux.. je prêche un peu pour ma paroisse celà dit... ils sont plus surprenants que les autres, moins reposants aussi c'est vrai... mais on a moins de chance de connaître l'ennui avec eux...
J'adore aussi!
Bonne soirée Edouard...

Écrit par : Or | 17/09/2009

La salope et l'austère... Pour moi c'est une même femme selon les circonstances ...et c'est peut être ce qui charme son amant et qui le retient
Ma mère disait (bonne en cuisine et bonne au lit retient le petit mari ) :-)
Merci Edouart pour ton commentaire sur "Les heures diaprées" je suis infiniment touchée
Bises
Marcelle

Écrit par : marcelle Pâques | 17/09/2009

quelle recherche! les 2 me plaisent. une certaine ambivalence chez la femme est toujours séduisante. être là où on ne l'attend pas, visage sage, âme brûlante.
il me plait ce texte, beaucoup même!

Écrit par : mimi | 18/09/2009

Les commentaires sont fermés.