14/09/2009

VIERGE DU 3EME DECAN

 
 
aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa-1222       357d_18VIOLE

                         

 

C'est une fille de septembre,
Volets mi-clos de chambre,
Qu'on serre en viole, sans cris...
Cordes pincées d'oubli.
 
Pour en tirer les sons,
Les plus exquis frissons
D'automne aux tons pastel
En ultime aquarelle...

Et ses fleurs en rayons
D'été viennent et vont,
Ses tulipes à Fanfan
De lady, cloche au vent...

Qu'on déflore en Esope
D'ineffable éroscope,
Puis qui glisse en Balance,
En cygne gris silence...

Sur le la si fa lac
D'un chant lascif en couac,
Où nos accords majeurs
Se minent et noient les fleurs.

 

edouard_divers22

12:17 Écrit par EDOUARD dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

L'amour passe et lasse, hélas, mais il reste tes mots ensuite pour les imortaliser.
Bonne soirée à toi...

Écrit par : Or | 14/09/2009

Bonjour Je suis d'accord avec Laure l'amour passe, mais jamais on ne s'en lasse, serais-je une éternelle amoureuse... peut-être oui.
J'aime beaucoup ce poême est en Ré... Mi... Fa... Sol...

Bisous Edouard

Marie

Écrit par : Marie | 15/09/2009

Ce poème est vraiment un très beau texte; beaucoup de recherche.
Bonne soirée!

Écrit par : MULLER Geraldine | 15/09/2009

bonsoir Edouard l'amour ne passe pas il change et c'est très bien comme ça, enfin là je parle pour moi j'ai un vierge du troisième décan..

bisesssssssssssssss

Écrit par : nays | 16/09/2009

Les commentaires sont fermés.