11/09/2009

MEDITHATION

 

 

Ma neige à moi c'est toi, blanc reflet qui médith,

Avec tes cristaux montés comme un Alexandre

Du matin calme en pieds plus hauts que le zénith,

Pieds de doux zen, à rien comprendre, à se suspendre...

Aux étoiles de fond du grand marionnettiste

Qui nous joue sa rangaine ainsi font font font...

Mais les trois petits tours de ma neige aux puristes

Ne sied, car ce ne sont que tours de chansons...

Tours de force ou d'art mineur allez savoir,

Et qu'importe le flocon pourvu qu'on ait la poudre riche;

Boules de neige ou de geisha c'est tout comme à mon regard

De chérubin thermâle qui piaffe à l'argot des pouliches...

A la gouaille enfiévrée de Milord l'Arsouille,

Emporté par la boule dans les gorges profondes...

Et je ne regrette rien sinon la beauté des gargouilles

Que j'eusse aimé croquer comme un Vinci la Joconde.

edouard_divers22

medithation.jpg

12:43 Écrit par EDOUARD dans Général, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Un triste évènement cette semaine a détruit mon courage et ce matin je n’ai pas pu passer
Après une petite sieste reposante et parce que j’ai besoin de vous je puise en moi un peu d’énergie pour venir dire bon week-end
Gros bisous
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO! | 11/09/2009

Coucou Edouard !!! Merci pour ton com !
Dis !!!
Tu me tiendras au courant de la date de la représentation à la maison de la culture ?
Ce serait sympa que je sois dispo et que je vienne voir !
Merci bcp !!! Bisous et bon we !

Écrit par : Sarah | 11/09/2009

tu devrais... en faire un spectacle! çà vaudrait son pesant d'or surtout si tu la joues à la fête patronale de ton quartier: tabac garanti!
comme diraient certains, mon cher, çà m'interpelle quelque part. faut pas manquer de leur demander où, surtout si ce sont des femmes!
bon we Edouard, il va pleuvoir: le bonheur! çà commençait à devenir franchement monotone!
bises!!!

Écrit par : mimi | 11/09/2009

Les gens qui seraient choqués auraient plutôt l'esprit étroit. Je vois bien pire à la télévision qui, sous une forme politiquement correcte, insulte la femme dans sa dignité. Et dans ce texte-ci, c'est plutôt l'homme qui est présenté comme un gros dégueulasse.

Écrit par : edouard | 11/09/2009

bonsoir Edouard CHOQUE par chez toi, le mot ne s'y prête vraiment pas ,oui bien Ok avec toi

tu fais aussi dans la cuisine mais je n'y gouterai pas, je n'ai qu'un appétit d'oiseau quoique un oiseau mange je ne sais combien de fois son poids par jour je m'égare
je précise que les petis trucs ne sont pas de moi j'en décline toute responsabilité

ceci dit j'adore encore une fois un spectacle de mots très visuels
bonne soirée Edouard ouf je n'ai pas de marmaille qui me vomit dessus

bisesssssssssssss

Écrit par : nays | 11/09/2009

Vaste semaine ... Et puis, tu devrais plus avoir de femme car tu vas finir par te faire cuire les bijoux de famille en barbe-couilles ...
Amitiés
J-P

Écrit par : L'Esthète | 11/09/2009

Semaine chargée... bonsoir Edouard,
Tout un programme pour t'éclater dans le cosmos ,avec une myriade d'étoiles, un ange déchu ,pour te sacrifier sur l'autel de la voute céleste , un vrai tableau de Goya .
Bises .

Écrit par : Françoise du 80 | 12/09/2009

Venant de toi plus rien n'étonne ni ne détonne.. Une Fleur de Macadam peut blesser même le plus endurci. La preuve ! En son temps ce texte fit mouche ... mais en vain !
Bon week end Edouard !

Écrit par : Or | 12/09/2009

Si plus rien n'étonne, ni ne détonne, alors ça ne sert plus à rien de me lire, c'est une perte de temps.
La seconde partie du commentaire, plutôt fumeuse et déplacée, me laisse perplexe: je sais qu'une Myspacienne l'avait cru spécialement destiné à elle, mais c'est entièrement faux. Alors si toi aussi tu l'interprètes de cette façon, c'est la paranoïa qui se généralise. La première partie du texte où figure cette expression , c'est-à-dire jusqu'à "sandwich", fut écrite à un atelier d'écriture il y a un certain temps. Et c'est une expression argotique pour désigner les filles de joie. Elle se trouve dans le dictionnaire des synonymes et dans un de mes poèmes anciens. Je ne perdrais pas mon temps à écrire des textes en citant sciemment des pseudos d'internautes afin de les heurter. ça serait mesquin et sans intérêt. Tout comme la chanson de John lennon, "How do you sleep", écrite pour blesser paul mcCartney, et dans laquelle il écrit que "la seule chose que Paul ait faite de bon est Yesterday". Cette chanson a heurté ce dernier au plus haut point. Régler ses comptes avec des groupes sociaux, des injustices collectives en public, ok. Mais pas laver son linge sale privé dans un texte qu'on publie; ça peut arriver dans un com où, les nerfs en pelote, on écrit un truc qu'on regrette juste après. Mais pas dans un texte construit, corrigé et tapé sur clavier. Mon texte, en plus, n'est que de l'humour. Spécial peut-être, mais de l'humour. Et je n'écris pas pour donner de l'émotion dans les chaumières, ça ne m'intéresses pas.

Écrit par : Edouard | 12/09/2009

Je parle de la partie en vers.... et je me rapelle très bien le contexte de la première parution de ce texte... je sais très bien de quoi je parle... tu en étais malheureux à crever.. Alors tes explications fumeuses.... à d'autres !

Écrit par : Or | 12/09/2009

Et oui, mais le problème, c'est que la partie en vers date de 1997. Un poème qui fut publié dans la revue "Traversée" d'ailleurs.. C'est la troisième partie qui fut improvisée sur Myspace. Maintenant ça suffit. pas de temps à perdre avec des allgations fausses et dont je peux aisément prouver leur nonsens.

Écrit par : Edouard | 12/09/2009

Et oui, mais le problème, c'est que la partie en vers date de 1997. Un poème qui fut publié dans la revue "Traversée" d'ailleurs.. C'est la troisième partie qui fut improvisée sur Myspace. Maintenant ça suffit. Pas de temps à perdre avec des allégations fausses, bassement revanchardes et dont je peux aisément prouver le nonsens.

Écrit par : Edouard | 12/09/2009

Peut être pour la date.. mais en tout cas il avait été ressorti à bon escient... Mais tu as raison, plus de temps à perdre avec toi...
Je continue mon tour de blog.

Écrit par : Or | 12/09/2009

Edouard et Or Je me permets de vous dire cela; ne vous disputez pas, ce serait dommage! car vos deux écritures, insolites, imagées, originales, se rejoignent!Mais enfin, un blog ça vit... Alors les désaccords voire "engueulades" sont peut-être parfois nécessaires...
Je reviendrai vous lire, les deux amis!

Écrit par : MULLER Geraldine | 13/09/2009

Salut Edouard. Tu me surprends à faire des joutes avec tes visiteurs. Mais bon, de temps en temps il faut remettre les choses à leur place et tu as bien raison de le faire.

Citation du jour : Quand le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt...

Écrit par : Rafaël | 13/09/2009

Des fois le sage montre le doigt, et l'imbécile regarde la lune :)))

Écrit par : Pixel bleu | 14/09/2009

Des fois le pixel bleu c'est con comme la lune

Écrit par : Edouard | 14/09/2009

Bonjour edouard magnifique texte en rouge !
j'ai vraiment apprécié sincèrement
bisous Edouard passe un bon weekend

Écrit par : Anne | 26/09/2009

Les commentaires sont fermés.