02/09/2009

METAMORPHOSES

 

butterfly

Jadis violonscellée, ex-fleur qui cello-fane,

C'est au pré que la fée se méli-mélomane.

 

Un regard méthylène pour mon coeur en trombone,

Et loin d'être vilaine, c'est tout près qu'elle étonne.

 

Car sa langue est de chatterton, j'en suis scotché,

Comme un sphinx à chenilles au Loch Ness égaré...

 

Comme un ondulescent printemps de chrysalide,

J'ouvre en fleur un cocon pour coroller sous vide...

 

Perdre à pic la boussole, et de métamorphine

En mégamorphose, deux papillons s'illuminent

 

En jolis bas de gamme ô combien prometteurs,

Bas grésillant de flammes alanguies qu'on effleure

 

D'un doigté musical alors insoupçonné...

L'unisson nous régale en possibles moitiés.

edouard_divers22

 

12:07 Écrit par EDOUARD dans Général | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

Commentaires

"D'un doigté musical alors insoupçonné...
L'unisson nous régale en possibles moitiés." : c'est si joliment dit....
Tu sais si bien parler d'amour quand tu veux.. Les femmes sont parfois garces mais tu en gardes cependant parfois d'agréables souvenirs.
Cela sonne doux à mes oreilles quand je te lis à voix haute...
Je t'embrasse !

Écrit par : Or | 02/09/2009

Bonsoir L'unisson, voilà bien u mot que j'aime, ais e ne marrêterai pas sur ce seul mot, mais bien sur l'entièreté de ton texte, une note un peu plu joyeuse..
Je te souhaite une agréable soirée et une bonne fin de semaine... Bien oui, déjà, on est dans le second versant!Bisous A+

Écrit par : SOLEDAD | 02/09/2009

Coucou Edouard Je ne peux pas dire que tout baigne, mais tout vit, tout bouge, tout change et tout m'émeut même si rien n'est facile. Je t'embrasse âmi Edouart, toi et tes mots si costauds.

Écrit par : Yasmina | 02/09/2009

Ben mon cher Edouard ... Ta fée se doit déjà d'être comblée par tes mots d'envolée lyrique. Mais quand vient ton doigté musical, searit dommage qu'elle fut bancale !
Tout simplement magistral de beauté ce poème. Tu es l'as des as.
Amitiés
Jean-Pierre

Écrit par : L'Esthète | 02/09/2009

Un p'tit mot pour toi... mon cher Edouard
J'aime ta petite note gaie
J’espère que tout va bien !
Poussée par le temps par de l’imprévu je passe un jour plutôt car ce soir arrivent de Belgique pour 4 ou 5 jours ma belle famille et comme ils ne sont jamais venus chez nous je veux leur accorder tout mon temps mais sans vous délaisser pour cela
Bonne fin de semaine week-end et semaine agréable ensuite je n’oublie personne
Ps : Moi bon petit soldat ! Toi aimer çà ??? A lire…
Big bisous de mon coeur
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO! | 03/09/2009

Edouard tout en douceur et mélodie

mais dans quelle école étais tu donc pour être traité comme au début du siècle !! cependant mon mari qui a tout de même quelques années de plus a vécu cela aussi sauf que son père était du côté des profs donc doubles baffes en plus c'est qu'il l'avait mérité !!!
ce qui n'a rien à voir bien sûr avec la fessée d'une maman ..
bises Edouard
xxxxxxxxxxx


Écrit par : nays | 03/09/2009

:)! sa langue est de chatterton, j'en suis scotché dis-tu et des images défilent dans ma tête! forcément, je viens de quitter ta prose chocolat, rien de surprenant!
ah mais j'adore çà!
bises, je ne t'embrasse pas je te collerais mon rhume, mais le coeur y est!

Écrit par : mimi | 03/09/2009

que c'est bon..... si seuleument....
merci pour tout amigo
bye bye

Écrit par : ~?~ | 03/09/2009

les métamorphoses arrivent parfois sans qu'on les prévoit...
Il faut pouvoir les déguster, y adhérer puis se poser à nouveau... en attendant la prochaine et surtout ne pas avoir peour du changement car il donne des aîles..
Bonne soirée !!!

Écrit par : Golden Lady | 03/09/2009

Bonsoir Edouard Tout comme Or, je savoure encore et encore ces deux derniers vers :
"D'un doigté musical alors insoupçonné...
L'unisson nous régale en possibles moitiés"
C'est merveilleux, doux et chaud ... finiment explicite ... j'adore !!!

Les métamorphoses sont douces à la lecture de tes mots ...

Bonne nuit à toi. Bisous.

Écrit par : Sarah | 03/09/2009

Bonjour Edouard... Ce matin c’est pour moi, le plaisir de venir te dire bonjour…avec mon petit café, bien sur !
Ici le soleil pointe le bout de son nez mais il ne fait pas chaud quand même…
Je t'envoie la chaleur de mon cœur, pour te souhaiter une bonne journée
Gros bisous

Écrit par : Chadou | 04/09/2009

Les commentaires sont fermés.