05/08/2009

AUTOPSY I

  

RODINLEPENSD

J'avais l'air d'un triste apache

Au parcours mal fléché,

Fumant le calumet, hache

De guerre en mon plumier...

 

Cultivant des grains de verve,

Il m'arrivait parfois

De sortir de ma réserve,

D'épater le bourgeois...

 

Mais je fuyais de dégoût

Les rencontres frileuses

Où l'on couvre ses dessous,

Civilités oiseuses...

 

Mes seuls amis étaient ceux

Qu'on ne rencontre pas...

En mes songes vaniteux,

Ils disaient croire en moi.

 

Je glandais entre deux marges:

Révolte et léthargie...

Maintes fois je pris le large,

Radeau sur eau-de-vie...

 

Pour couler dans cet alcool

Des jours bien malheureux;

Ayant perdu femme idole,

J'invoquais parfois Dieu.

 

J'avais en tête un fouillis

De desseins esquissés

Qui décalquaient  dans l'oubli

Mes projets avortés.

 

Je rêvais d'une oeuvre immense:

Chita devint King-Kong

En mes infécondes transes,

Et l'attente était longue...

 

Mes soirs baîllaient de routine,

Aigreurs édulcorées

Par la croyance enfantine

Au bonheur spontané.

 

Ombre aveuglée de moi-même,

Zappant les vrais soleils,

J'apposais des chrysanthèmes

A mon passé vermeil...

 

Me saignant aux quatre veines

Poétiques, je ramais

Pour me saborder à peine

A coups de bouts-rimés...

 

Saborder en ma mémoire

Un merdier de galères;

Ecrire fut un exutoire

Et Valium son compère...

 

Infirmières en faux-semblant,

Epargnez je vous prie,

Vos talc-shows bêêê-atifiants,

Si jamais je m'oublie.

edouard_divers22

 

 

 

 

 

 

 

12:02 Écrit par EDOUARD dans Général, Musique | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |

Commentaires

Quand les confidences se font régal ....

Écrit par : l'apprentie | 05/08/2009

T'a jamais pensé à jeter l'éponge?

Écrit par : Bob | 05/08/2009

Comme c'est triste, j'avais l'impression de lire ton livre intime, ça ma beaucoup touchée ton poème, malgré cela je le trouve très il est si sensible et doux.

Agréable journée a toi...

Écrit par : Marah | 05/08/2009

Bonsoir Bien moi aussi je trouve que c'est triste, et quand c'est triste , c'est que ça vous touche!!!
C'est que ça te touches...
L'écriture est un exutoire, et ne peut avoir de valeur que lorsqu'elle est écrite avec son coeur et ses sentiments.

Journée géniale aujourd'hui 28° un peu d'air, il ne m'en faut pas plus...
Gros bisous, bonne soirée et bonne nuit.

Écrit par : SOLEDAD | 05/08/2009

en un mot GENIALISIME j'adore

ps: oui mais c'est la meme chanson mais la différence c'est....qu'elle n'est plus la... :(
merci amigo bye bye

Écrit par : ~?~ | 05/08/2009

Femme idole ... Comme j'aime cette expression
J'avais seize ans et elle 14
Jamais je ne l'ai revue
Et femme elle est toujours en mon coeur
Comme je te comprends l'ami
L'oubli de l'être aimé n'existe pas
J-P

Écrit par : L'Esthète | 05/08/2009

Le spleen te va bien.... la fin est un peu acerbe mais l'ensemble est comme toujours singulier et remarquable...
Admirable !

Écrit par : Or | 06/08/2009

Kikou Edouard, Tourne la page ...
et regarde devant toi...
et tu verras que la vie est là...
Bisous à toi,Ed
Mimi.

Écrit par : Mimi du Sud | 06/08/2009

oh Edouard c'est merveilleusement triste, j'espère que ce n'est pas ton reflet présent
je vais bien ami merci beaucoup..et toi aussi je le souhaite
bisesssssss

Écrit par : nays | 06/08/2009

moment... doux-amer! c'est délicieusement touchant et si ressemblant Edouard, du moins comme je t'imagine!
je t'embrasse mon ami, passe un beau we!

Écrit par : mimi | 07/08/2009

Les croyances enfantines sont les plus vraies :-)
Très beaux grains de verve et savoureux talc-show !
Merci pour le petit mot,
bonne soirée :-)

Écrit par : bleu grenadine | 07/08/2009

OH beau et triste à la fois, il ne faut remonter la pente, ne pas aller cahin-caha.
Bisous Edouard,
Marie

Écrit par : Marie | 07/08/2009

pas mal Il est très bien ce poème !! Tu exprimes la souffrance avec de belles expressions; j'aime particulièrement le premier et le dernier quatrains !! De belles images poétiques qui parcourent ton texte !

Écrit par : David | 08/08/2009

Triste mais tellement beau! Bonjour Edouard,
-Ecrire fut un exutoire- je connais bien cela
j'ai été malade en 2008 et en 2009 c'est l'un de mes fils qui a lancé mon blog(présentation flatteuse-mais bon , il aime sa pte maman) et ce fut vraiment
une heureuse découverte , je me suis remise à écrire
Bon wk
Marcelle

Écrit par : marcelle Pâques | 08/08/2009

Que dire!! punaise ,ébahi ,j'ai pas tout compris ,je tombe sur mon séant comme un manant en lisant vos mots dévoilant finalement d'un talent ,assurément ,voilà des rimes et de la trimes! ,sans doute!!...

Écrit par : games | 16/08/2009

Les commentaires sont fermés.