25/07/2009

ODE A UNE TRAPPISTE

 
 
imagesbière

 

Petite Orval de l'abbaye

Où l'on boit plus que l'on ne prie,

Par toi je m'allonge au divin,

Par toi me torche et brûle afin

 

Que le buveur de camomille,

Cet imbuvable moi si sain,

Ce moi d'hiver nu se rhabille,

Berlingoté de ton or fin.

 

Quand le moine en a soupé

Des psaumes à dormir debout,

Rien de tel pour le secouer,

Rien d'autre qui vaille le coup !

 

Pour sonner des cloches à bonheur

Et décloîtrer les refoulés,

Petite orval, quoi de meilleur

Que ton extase en trois gorgées !

 

Cette ivresse a bien des vertus

Que la camomille ignore,

Et quand le moine aux anges dit "tu",

Le dormeur les vouvoie encore !

 

imagesorval
 
 
edouard_divers22

 

13:55 Écrit par EDOUARD dans Général | Lien permanent | Commentaires (12) |  Facebook |

Commentaires

Super!

lol

Écrit par : :-x | 25/07/2009

pas mal je ris ou l'on boit plus que l'on ne prie...trop fort pour moi..

il est où AZLAN ah oui ok je l'ai vu tout en haut tu utilises aussi le peigne alors..
tu pourrais faire un " parler wallon " là je suis nulle

bisous Edouard et aux 8 pattes passe la bonne

Écrit par : nays | 25/07/2009

Bien bel ode à une boisson divine. Quand j'ai un gros coup de fatigue ou une soif intense, c'est mon seret, je me bois un petit Orval bien froid, et me voilà repartie pour un tour... Je suis née dedans, ou presque à 5km del'abbaye... Alors en toute bonne gaumaise qui se respecte, je ne jure que par cet excellent breuvage, un bon pâté gaumais et un boudin régional... Il n'y a que ça de vrai...

Dis-moi ton cultivateur il était complètement barge..LOL

Je te propose de la chanson Française Sur mon blog au fil des jours avec une premier reportage sur les Frncofolies de Spa (B), et sur l'autre des photos de mon pays d'enfance. Bon weekend et gros bisous.

Écrit par : SOLEDAD | 25/07/2009

Bonsoir Edouard Oh Mon Orval, si tu savais combien j'aime te délecter, Orval ma mie te prendre en bouche, est pour moi un délice, plus qu'un suplice.
Voilà Mon Edouard, que tu me fais délirer devant une bonne bière.
J'T'adore, non pas toi notre amie Orval

Passes un bon dimanche,
bisous
Marie

Écrit par : Marie | 25/07/2009

A la votre !

Écrit par : Golden Lady | 26/07/2009

Hello Edouard.. Je ne connais pas le gout de l' Orval,
elle doit être fameuse dans la bouche,
fraiche,et de bon gout... il faudra que je
la goute... :-)
Bon dimanche à toi,Ed,
Bisous de Mimi.

Écrit par : Mimi du Sud | 26/07/2009

ben moi je préfère le vin mais bon chacun est libre de boire et ça c'est la plus belle des libertés =D
bravo et salud amigo
ps: pour demoi comme dirait mon ami damien saez les putains sont des anges et les anges des putains...

Écrit par : ~?~ | 26/07/2009

Tout comme De moi, je préfère le vin à la bière mais ce poème est un très bel hommage à une spécialité de ton pays qui peut être fier de compter un poète de ta qualtié parmi ses concitoyens... je ne manquerai pas d'y goûter si l'occasion se présente un jour et de me remémorer ces mots en la dégustant.

Écrit par : Or | 27/07/2009

j'adore la bière! mais je en suis pas sûre d'avoir goûté celle-ci. ton texte donne envie de le faire:)!
rentrée de vacances toute bronzée et plus détendue: le bonheur!
bises Edouard, à bientôt!

Écrit par : mimi | 27/07/2009

Un souvenir épique! Bonjour ,
C'est un souvenir amusant ( j'étais allée visiter cette abaye d' orval avec deux soeurs Franciscaines et d'autres ptes filles - les soeurs ont dégusté- et en retournant vers notre camp de vacances on s'est perdues dans les bois ...
Marcelle

Écrit par : marcelle Pâques | 27/07/2009

C'est magnifique... Un tout petit mot pour te dire bonjour et te donner un gros bisou qui vient de mon cœur, rien que pour toi… mais la bierre je n'y tient pas trop....il y a tellement d'autres choses à boire pour être ivre !

Écrit par : Chadou | 28/07/2009

Non je ne bois pas, suis musulmane et pratiquante en plus :) mais j'aime bien ce petit côté amusant, une belle description

Bisette

Écrit par : Marah | 05/08/2009

Les commentaires sont fermés.