12/06/2009

SUBJECTIF PRESENT

 

baconTTTTT

 

Avant mon déluge, rien:

Pas l'ombre d'un rondeau,

Pas une pluie de quatrains,

Pas même un vermisseau...

 

Puis la chair se fit verbe,

Chair aux impératifs

Singuliers, verbe aux herbes

Fines en coups de canif...

 

Verbe saignant d'amour

Meurtri, à fond de cale,

Verbe cinglant d'humour

...Surenchère à l'étal.

 

Verbe rose en collant

Au subjectif qui prêche

Le déconditionnement

Des chairs faisandées rêches.

 

Verbe vache en folie

D'abattoir virtuel,

Verbe qui boit la lie

Avant le cru charnel.

 

edouard_divers22

 

 

11:33 Écrit par EDOUARD dans Général | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

Commentaires

Salut,
Non, je ne pratique pas le néologisme, ni les projections....désolée fieu! Bisous!

Écrit par : Zab | 12/06/2009

Et bien profitons de cette période faste ! Celle où tu nous fait l'honneur de déverser tous ces mots qui étourdissent, amusent, provoquent, attendrissent aussi...
"Verbe qui boit la lie
Avant le cru charnel" : j'aime... entre autre.
Excellente fin de soirée musicale !

Écrit par : Or | 12/06/2009

Après ton déluge.... à suivre?
Moi j'aimerais voir un jour
"Verbe rose en collant"
et vers à sucre de pêche
Bon week-end, l'ami


Écrit par : Mireille Delrieu( Po.M) | 12/06/2009

Bonsoir J'espère que tu trouvera bientôt un remède pour tes insomnies ;)

Bon week-end bise

Écrit par : Marah | 12/06/2009

"La chair est triste hélas"? - Chez toi elle se fait verbe rageur dans un texte enlevé. Edouard cinglé ou cinglant, la vache en folie zigzague dans ta tête, dans l'abattoir des mots.

Écrit par : Vieux marmot | 12/06/2009

Un petit coucou,un petit bisou,Edouard en ce début de week-end,et avec notre
soleil du Midi,sans oublier aujourd'hui,nos
cigales qui chantent à tue-tête,te souhaiter une
bonne journée et de passer un agréable week-end.

Mimi

Écrit par : Mimi du Sud | 13/06/2009

Jouer avec les mots quel plaisir de l'esprit de s'ouvri r (et souffrir parfois) au second degré, où l'on se perd en nombre pair ou même impair !
Merci pour ton commentaire. A bientôt.

Écrit par : Saravati | 13/06/2009

lol absence pour cause de carnage (parfois et même souvent je sais rire aussi!) re bises!

Écrit par : Zab | 13/06/2009

il y en a des choses ici! conjuguer et versifier font bon ménage avec les fables et les muses chez toi! j'aime beaucoup!
bonne soirée Edouard en ce dimanche trés (trop) chaud!
bises!

Écrit par : mimi | 14/06/2009

M'en allant en vacances ... Je viens te saluer pour revenir dans une quinzaine.
J'espère que la chaleur de la Côte d'Azur sera meilleure conseillère que cette vie à gras menée céans.
A bientôt l'ami
Le Fou

Écrit par : L'Esthète | 14/06/2009

c'est moi qui doit etre subjectif à présent =)
je ne sais que dire, j'ai aimé ce passage... bye

Verbe saignant d'amour
Meurtri, à fond de cale,
Verbe cinglant d'humour
...Surenchère à l'étal.

Écrit par : ~?~ | 14/06/2009

J'aime beaucoup celui-ci
Thierry

Écrit par : Thierry Benquey | 16/06/2009

" Puis la chair se fit verbe " et vint la passion de la conjugaison ...

Écrit par : l'apprentie | 18/06/2009

ah cher chevalier,et voilà le verbe qui conjugue l'amour sous tous ses accords...bien écrit et dans les cinq sens car le sixième c'est toi,merci cher Edouard pour ce beau et agréable moment que j'ai passé en te lisant,tendresse et bisous,Marisol

Écrit par : petite marie | 05/12/2011

ah cher chevalier,et voilà le verbe qui conjugue l'amour sous tous ses accords...bien écrit et dans les cinq sens car le sixième c'est toi,merci cher Edouard pour ce beau et agréable moment que j'ai passé en te lisant,tendresse et bisous,Marisol

Écrit par : petite marie | 05/12/2011

Que dire de plus,un chef d’œuvre de littérature ,oui un accord parfait entre l'Amour et les mots,cette passion dévorante me touche beaucoup.....heureuse d'avoir le plaisir de vous lire .

Écrit par : delteil christiane | 07/06/2012

bon,comme j'y étais déjà passé,je te laisse toute ma tendresse et que cette fin de semaine soit belle,douce et remplie de belles inspirations,gros bisous

Écrit par : petite marie | 09/06/2012

Les commentaires sont fermés.