26/04/2009

CONVERGENCES

mghermes1HERMesd

 

Quand on ondule au gré de la brise,
Quand malgré les brisures on puise

Des perles fines à l'ondée salu-

taire, et la terre est sèche au cul;

Quand dans le cercle des frigidaires

Amis du glas, songeurs on erre

En courant d'Hermes polyphonique,

Psychédélices à foulards chics;
Quand dans nos mails on déploie parfois

Nos ailes en vers qui vont de soie,

Tussor moiré pourpre étouffant dans

L'air vicié d'étoffes au semblant

Satin, l'hypocrisie sans teint

De miroirs aux alouettes et plein

Des sens on s'abstrait dans l'essentiel

Epluchage on se déplurielle,
On mène éphémères une vie pohème,
On s'ourse-peluche, étoiles en liesse,
Fleurs du Miel initiales FM,
Et nos longueurs d'onde font des tresses.

 

edouard_divers22

11:59 Écrit par EDOUARD dans Général | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

Commentaires

se rejoindre...
salut EdIII

Écrit par : hervé pizon | 26/04/2009

Même en vacances, je me devais de venir commenter ces "Convergences" enchantées et hors du communs. Je ne crois pas aux phénomènes étranges mais il faut bien avouer que parfois c'est à se poser des questions. Forcément, j'aime.

Écrit par : Or | 26/04/2009

Hmm un blog de poésie.. J'adore, très joli poème bravo Edouard, enfin un blog ou je pourrais le visiter tout les jours...

bonne semaine bisous

Écrit par : Marah | 26/04/2009

Vos ondes électrisent...

Écrit par : Fanny | 26/04/2009

Bonjour Edouard Tu as raison pour la citation de Victor Hugo,
j'avais un peu hésité à la mettre ...
Merci pour le velours dans une grisaille universelle..
J'ai beaucoup aimé cette phrase,
Bonne journée à toi,Bisous venteux et mouilles de
Mimi,par la pluie et le vent qui sévit toujours sur
son Midi ...

Écrit par : Mimi du Sud | 27/04/2009

Bonjour Edouard.. Oh que je suis heureuse de te retrouver, vous m'avez manqué avec vos mots toujours si bien choisis !
Je suis vraiment contente de reprendre une vie normale, les vacances c'est bien, mais on est bien mieux chez soi, on ne dort jamais si bien que dans son lit !
Nous avons eu aussi un bon weekend à Francorchamps sans pluie c'est merveilleux
Je te fais de gros bisous et te souhaite une bonne journée et une merveilleuse semaine

Écrit par : Chadou | 27/04/2009

m'enfin! Qui es-tu avec une culture pareille et un franc parler digne de la plus crasse des fosses de mineurs du Nord de la France!!!;-))))

Écrit par : zabou | 27/04/2009

Coucou une semaine merveilleuse pour toi, bonne journée bisou...Edouard ;)

http://douceursdesfleursmarah.skynetblogs.be/

Écrit par : Marah* | 27/04/2009

bonjour Eddy ben tu vois je sais pas quoi t'écrire déjà passée hier te lire mais..je n'ai pas de mots
une douce journée ami
bises

Écrit par : nays | 27/04/2009

Je passe, repasse je ne trépasse pas, mais n'arrête pase de te lire,
Bisous
Marie

Écrit par : Marie | 27/04/2009

... et l'on se découvre au-delà du masque trompeur d'un visage, des mensonges d'habitude de nos regards voilés, et de tout le déguisement, parfois sur plusieurs couches, de la personne et des us, des coutumes et de l'histoire qui font un mur autour d'elle...

Écrit par : Bifane | 27/04/2009

Kikou,Edouard, Je viens enfin avec le soleil de mon Midi,
te souhaiter une bonne et agréable journée
Bises à toi,Mimi
*********
Quand on veut écrire sur les femmes,
il faut tremper sa plume dans l'arc-en-ciel
et secouer sur sa ligne la poussière des
ailes du papillon.
[Denis Diderot]

Écrit par : Mimi du Sud | 28/04/2009

Un onirisme verbal qu'on pourrait mettre en sketch, en chanson ; c'est une poésie originale qui se prêterait bien à une mise en scène, un spectacle de fantaisie.
Je vous souhaite une bonne semaine!

Écrit par : MULLER Géraldine | 28/04/2009

Les commentaires sont fermés.