01/04/2009

PRINTEMPS DESORIENTE

Mushroom-Buddha10

 

Bouddha de comptine en chambre froide, au credo limonade ...

 

L’homme étincelait de rire, au plus profond des fleurs diaphanes à veines éclatées.

 

Songe ouvert, tel un tombeau de marbre zébré d’yeux clignotant leur bride abattue. 

 

Le soleil soulignait les chants de sève et d’opium, où se faufilaient blancheurs angéliques et beautés létales au petit matin sperme.

 

Un goût de prière à poison candi se traînait dans la rosée de toiles et cantiques, au clair de l’une et l’autre luciole étrange en décalage horaire.

 

Un hiver à la cloche de bois partait, cerf-volant sans motifs et certitudes.

 

Encre de printemps, vert émeraude en l’écrin d’un papier si fin qu’il est filigrane, l’homme en paix s’éteint les cheveux jadis brûlants de colère.

 

316966809_678c403f8a470

 

edouard_divers22

 

16:31 Écrit par EDOUARD dans Général | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour très cher artiste des mots ... Puis-je t'avouer que j'adore cette phrase de toi et tout ce qu'elle réprésente :
"Le soleil soulignait les chants de sève et d’opium, où se faufilaient blancheurs angéliques et beautés létales au petit matin sperme"
Véritable chef-d'oeuvre !
Amitiés.
Jean-Pierre

Écrit par : L'enthousiaste | 01/04/2009

Oui c'est une petite merveille que ce texte...et l'idéal serait de te l'entendre le déclamer. Tout comme l'Enthousiaste, j'aime ce passage que je trouve particulièrement poétique... mais poétique façon Edouard bien évidemment.
Une très très belle inspiration. Merci Monsieur !

Écrit par : Or | 01/04/2009

Mince les deux précédents m'ont volé mon commentaire. Que pourrais je dire d'orignal, un des orignaux...
Le ptit matin sperme est...
Comme dit l'autre

Écrit par : Thierry Benquey | 01/04/2009

Effectivement, le printemps te mets le sperme en joie. Quelle profusion, comme l'écriture automatique d'une cervelle poétique et,... des beautés létales

Écrit par : Vieux marmot | 01/04/2009

... Que fût mon soulagement
De voir les lettres capitales
Remisées en normales
Mais qui est amoral
Ou sépulcral
Une fois le final
Tombé aux mises
Démises
Mais remises
Car exquises
qui resyr
un poison leste

bien @ vous

Écrit par : Zabou | 01/04/2009

Qui reste
le poison leste


...pardon pour la faute de frappe

Écrit par : Zabou | 01/04/2009

Bonjour Edouard.. Un tout petit mot pour te dire bonjour
Aujourd’hui…le soleil est encore au rendez-vous, que demander de plus
Et oui tout a été dit ...j'aime ta façon de te jouer des mots...
Je te souhaite une bonne journée…
Et te fait de gros bisous virtuels !

Écrit par : Chadou | 02/04/2009

Superbe....
Comme toujours....Grande finesse.
Bises,
- Mèl -

Écrit par : Mèl | 02/04/2009

Bonjour le "fou"... ...mais fou de quoi mon ami?
De mes femmes aux corps interdits?...lol
Comme dirait "Or", moi aussi j'aimerai t'entendre de vive voix...
Bonne soirée coquine

Écrit par : Ethae | 02/04/2009

sans doute aucun, ainsi en souffle lent, j'aime lire tes prières au vieux sage débridé par toi.

Écrit par : Emma G. | 02/04/2009

Superbe dernière phrase... Texte à la poétique très affirmée, c'est beau...

Écrit par : Gaou Stéphanie | 03/04/2009

cOucOu à toi Edouard même si je ne comprends pas tout il y a des jeux de mots que j'adore.
Passes un beau week-end ainsi qu’une bonne semaine à suivre
Je t’invite a découvrir la réponse de mon p’tit jeu si tu veux
Bisouxxxxx !
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO! | 03/04/2009

:(((( chuis pas sûre d'en connaître des matins sperme moi!
houlà, c'est le délire çà! tu sais çà me rappelle quand on faisait l'atelier d'écriture en réel je délirais psychédélique total moi! çà faisait marrer tout le monde à la lecture, avec des phrases interminables complétement déjantées! il faudra que je cher he dans mes archives moi:)!
bises Edouard, le we est là, le beau temps aussi, que vouloir de plus?

Écrit par : mimi | 03/04/2009

Bonsoir C'est superbe je ne peux dire que cela, raconte encore homme libre,

passes un bon week-end entre la blancheur angélique, les chants de sève d'opium,
Bisous
Marie

Écrit par : Marie | 03/04/2009

bonjour Edouard encore un petit bijou comme tu les tailles à merveille

bisous Édouard et excellent WE

Écrit par : nays | 04/04/2009

Superbe !

Écrit par : sylvie | 06/04/2009

toujours aussi envoutant ce langage unique...
l'homm en paix s'éteint les cheveux jadis brûlants de colère....magnifique...au claire de lune et l'autre....jeu superbe d'astre....merci de tant et tant...

Écrit par : rosemarie | 05/04/2011

Les commentaires sont fermés.