25/03/2009

A EDDY

ed52
 

Toi l'homme aux airs lunaires,

Aux hiers d'improbables cratères,

Toi le scruteur de zéniths insondables,

Aux esprits Sahara, marchand de fables,

Souffleur de vers salutaires à ses heures,

Toi le précheur de bazar, on s'en bat l'beurre;

Toi le diablotin qui s'écorne pour un rien,

Incendiant Mers Mortes au gré des parchemins,

Taillant costards aux blaireaux de catalogue,

Toi le mélo-manne céleste en rêve, pas en vogue,

Qui tombe dans les "sans-coeur à l'ouvrage"

En pluie de fin mirage,

En pepsy mi-Cola mi-chologue,

Toi le Don Quichotte au cheval cabré

Qui bascule en arrière, en arriéré,

Au moindre couac, moindre bémol,

Toi Sagittaire aux flèches trempées dans le formol,

Dans le miel ou le fiel, c'est selon,

Toi l'ami des sirènes et des queues de poissons,

Dérapeur qui rappe son gruyère existentiel,

Toi qui fais tout un fromage, tout un bordel,

D'un after-chèvre cyclope unicorne,

Toi le raseur d'armures et de bornes,

Matamore éclopé dans le moral

A trop glisser sur des peaux d'banal...

Je te chiquitâte le sexe et le pouls:

Ils grimpent synchrones aux miens, quoi de plus fou,

Quoi de plus normal !

edouard_divers22

 

 

21:26 Écrit par EDOUARD dans Général | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook |

Commentaires

Edouard parle à Eddy... et il lui en dit des choses. Des petites perles d'humour. Continue Edouard à chiquitâter Eddy, ça lui va bien !

Écrit par : Or | 25/03/2009

Si un jour... ... tu écris ou retranscris tes poèmes, proses ou textes ici sur ce blog sur un livre, promets-moi de me le dédicacer...
Quel texte encore...bravo.
Je t'embrasse et te souhaite la bonne nuit.

Écrit par : Ethae | 25/03/2009

J'aime beaucoup ce texte avec son ton Zola. Amitié. Thierry

Écrit par : Thierry Benquey | 26/03/2009

KIkou Sacré Edouard, tu ne l'épargne pas le crooner d' Eddy, Je te remercie d'être passer sur mon blog, Oh le rêve si je pouvais être la muse d'un de tes poêmes, allons Marie ne rêvons pas

Bisous Edouard
Marie

Écrit par : Marie | 26/03/2009

Bonjour Edouard.. C'est amusant de ce parler à soi-même ça nous mène a des extrémités bizarroïdes...pour notre plus grand plaisir !
Gros bisous et bonne fin de journée

Écrit par : Chadou | 26/03/2009

Bonsoir Bonsoir Edouard, tant d'aimes à laissé son manteau aux portes du soir. Contente de te retrouver.

Écrit par : Annick | 26/03/2009

bonsoir merci d'être passé chez moi
et d'y avoir laissé une trace de toi
C'est très sympa de ta part,
au plaisir de t'y revoir
Passe une belle soirée
Bisous

Écrit par : marie-claire | 26/03/2009

Bonsoir Edouard Ben oui, le net à beaucoup de côté positif l'air de rien... Et je reste convaincue que c'est toi que j'ai vu l'autre jour mais pas réussi à m'arrêter pour te saluer...lol

Euh... Tu fais le point? LOL
Je te souhaite une bonne soirée, un nuit récupératrice , et une agréable fin de semaine.
gros bisous Soledad

Écrit par : SOLEDAD | 26/03/2009

Toi Sagittaire aux flèches trempées dans le formol... je relis toujours avec un réel plaisir tes textes...
Je constate que...tu vas encore ;)
Je t'embrasse et pense souvent à toi

Écrit par : Dom | 26/03/2009

Bonjour L'ami.... Je suis passée te faire un petit coucou !
Le soleil nous honore de sa présence pour l'instant mais je ne sais si ça va durer !
J’espère de tout mon cœur que tu vas bien,je suis passée te relire, j'aime bien !
Je te souhaite une excellente journée…et t’envoie de douces pensées amicales…

Écrit par : Chadou | 27/03/2009

coucou Mon cher Edouard merci pour ton p'tit mot.
Déjà vendredi que le temps passe vite je te souhaite un bon week-end et une excellente semaine
Es tu perspicace ? J’ai un petit jeu pour toi si tu veux
Bisous tous doux
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO! | 27/03/2009

bonjour Edouard je viens chercher ma dose qui ne nuit pas à ma santé
grosses bises passe du bon temps

Écrit par : nays | 27/03/2009

Il m'arrive bien des fois d'avoir à mon égard un pareil discours, incliné à ce pessimisme par je ne sais quelle sentiment de vanité qui me revient peut-être en cycles lunaires. Je me demandais, en te lisant, si tu l'avais composé en pensant à toi ou pour régler un compte ? Enfin, tu peux conserver le mystère, ma question est indiscrète... Mettons que je te témoigne juste de sa naissance à ta lecture, sans te la poser...
A bientôt, Edouard.

Écrit par : Bifane | 07/04/2009

réponse à Bifane Oui, je l'ai écrit en pensant à mes turbulences (pour faire contrepoids aux éloges qui me soûlent parfois :-)

Écrit par : Edouard | 07/04/2009

Les commentaires sont fermés.