18/03/2009

BOIRE LA VERITASSE

 
uzaertyu

 

Un tissu de vérités, ça ne s'invente pas...

Mais ça se paravente aux aquilons

D'âcres et vilains souffleurs d'effroi:

Crapauds-buses, aquilins Nérons...

C'est l'empire des baves et morves à galons.

 

Une massue de mensonges, ça ne s'évente pas...

Mais s'abat comme un bas morceau, con-fiente

Chiure de mouette rieuse à

Décrypter sans l'antenne qui glande

Sous l'emprise d'un viagra de contre-bande.

 

Une issue sans voix, ça ne se vante pas...

Mais ça se couvre en impair, manque et passe

Au tragic-strip d'un poker las

Du macadam aux caméliasses,

Conter salades à soi-même dans l'impasse.

 

Un cossu grand cru, ça ne s'éviante pas...

Sinon le palais va se délustrer;

Car l'eau dans le vin se fourvoie

Quand noblesse n'est pas mesurée

En édulcorps, mais pieds de vigne vraie.

 

edouard_divers22

13:09 Écrit par EDOUARD dans Général | Lien permanent | Commentaires (13) |  Facebook |

Commentaires

Regarder la vérité en face ne fait pas toujours du bien mais parfois c'est nécessaire. Une fois de plus tu n'y vas pas de main morte pour décrire tes déceptions. Un grand cru !!!

Écrit par : Or | 18/03/2009

Bonjour , Euh!!! Aurais-tu eu un weekend de Carnaval difficile?
Cela dit, je ne sais pas si la vérité sors bien de la bouche d'un homme ivre, mais une chose est certaine, il en sort beaucoup de bêtises...
Un grand soleil dans le ciel pour te souhaiter une agréable journée. Gros kiss. A+ Soledad

Écrit par : SOLEDAD | 18/03/2009

Une pensée... ... pour toi ce soir
S'il y a bien une chose que je veux savoir , c'est combien de temps tu mets à écrire ce genre de texte si riche en jeux de mot...
C'est hallucinant...et j'adore ça !
Bonne nuitée l'artiste...gros bisous

Écrit par : Ethae | 18/03/2009

Bonsoir Edouard Je te souhaite une bonne soirée, une nuit récupératrice. Bizz. A bientôt. Soledad

Écrit par : SOLEDAD | 19/03/2009

C'est encore moi... Mon cher Edouard Oh! làlà mais je ne comprends pas ce que tu écris ou vas tu chercher tout çà mais il y a des jeux de mots qui me font bien rire malgré tout.
Le soleil redonne le moral alors avec plaisir je te dis bon week-end
Que la semaine suivante soit aussi printanière que celle-ci quel régal ce beau temps.
Des nouvelles de mon p’tit Justyn si çà te dit.
Bisous printaniers.
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO! | 20/03/2009

bonjour Edouard gros bisous Eddy
j'espère que le soleil présent te contente et t'inonde de joies

Écrit par : nays | 20/03/2009

Bonsoir Edouard... Là, tu fais fort
Je me perds dans l'issue sans voix
Car les âmes se cachent dans le port
Où je vidange le cru d'une vessie en surpoids...
Amitiés
Jean-Pierre

Écrit par : L'enthousiaste | 20/03/2009

Ce viagra de contre-bande me donne une voix de haute-contre. C'est sans issue. En ce moment tu es déchainé et ça cogne de partout.

Écrit par : Vieux marmot | 20/03/2009

In vino veritas Du 100 % Édouard !

A consommer sans modération.

Écrit par : Rafaël | 21/03/2009

J'ai compris ... tu as écris ce texte dans la nuit, celle de la Saint Patrick n'est ce pas ???

Une fois de plus, je me suis noyée (agréablement) dans tes mots.

Bises de Mary Poppins.

Écrit par : Mary | 24/03/2009

Bon, dimanche, je suis venue te lire et je n'avais pas moyen de laisser un message, l'anti-spam ne fonctionnait pas et me bloquait. Boire la véritasse parle d'une amertume face à la vérité, d'une déception, tes mots toujours baroques, un peu fous, exacerbent cette émotion, bravo...

Écrit par : stephanie gaou | 24/03/2009

petit coucou
j'ai apprécié et souris sur le viagra de contre bande
génial lol
bonne soirée ou journée c'est suivant ;)
bye l'artiste

Écrit par : ~?~ | 24/03/2009

à savourer comme un grand cru de tes belles créations!!,merci pour ce bijou qui se pare de ces plus belles lettres,un véritable plaisir que j'ai eu à te lire,bis

Écrit par : petite marie | 09/02/2012

Les commentaires sont fermés.