12/02/2009

CONFESSION D'UN ECRIVAIN-SERPENT

   

symbole_6A

 

    Le venin s'est infiltré dans ma plume ondulant sur le papier bible, et j'aligne des fruits défendus comme en un verger de voluptés consacrées par les muses à malices et les licornes à pointes phalliques.

    J'ai fait peau neuve en me délestant de mes oripeaux d'écailles à deux balles, pour me confectionner manteaux de mots chics assortis de diamants en rivières opalescentes et insinueuses.

    J'ai serpenté de métafaible en métaphore, slalomé entre les aspics à glace et les boulets de clichés en avalanche, descendu des montagnes de bondieuseries à coups de morsures originales et de trouvailles assassines, créant par là mon univers à moi où ma langue bifide et ses doubles sens ne font jamais défaut: stupeur et scandale chez les joueurs de flûte à bec de gaz qui ne prisent que les conserves et le réchauffé !

    Mes lectrices à l'oeil neuf comme au tout premier jour sont mes Eves à qui je prodigue un bonheur hypnotique, et mon regard apparemment métallique et froid sur le monde ambiant se filigrane au détour de jeux poérotiques d'une flamme à damner tous les saints olympiques.

 

edouard_divers22


 

15:16 Écrit par EDOUARD dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

Commentaires

Une mue révélatrice... Une morsure bienvenue... Sang froid pour flamme à damner, c'est à s'y perdre mais on s'y perd avec plaisir.

Écrit par : Or | 12/02/2009

J'achève la lecture de trois textes superbes ...
Je m'en retourne, heureuse ...
Merci Edouard!

Écrit par : sylvie | 13/02/2009

Bonjour Edouard j'espère que tu vas bien.
En ce jour de triste anniversaire pour moi çà me fait du bien de passer faire mon petit tour chez toi pour te dire bon week-end.
A vendredi prochain le cœur plus léger et bonne St Valentin.
Tendres bisous.
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO! | 13/02/2009

ces mots-là, on les boa sans modération.

Écrit par : Gi | 13/02/2009

Jolie prose pour un écrivain à sang froid.

Écrit par : Rafaël | 14/02/2009

bonjour Edouard tes 4 dernières phrases vont faire des jaloux !!!
bisous Edouard

Écrit par : nays | 14/02/2009

A l'écrivain serpent Le venin nécessaire au serpent est une défense fragile au bord des larmes.
Ta prose me transperce.
Merci.

Écrit par : Mèl | 14/02/2009

Ben, oui, je suis une Eve moi aussi...;)

Écrit par : moo | 15/02/2009

Bonsoir Penses tu que le venin soit juste au bout de ta plume ... oh si je pouvais être ton EVE, mon allez Marie de rêves pas...
Bisous amicaux
Marie

Écrit par : Marie | 15/02/2009

Une lectrice Moi qui viens irrégulièrement sur ton blog, mais qui y viens toujours avec délectation, je me sens honorée d'être une de tes Eve, j'ignorais qu'il y en avait plusieurs, mais il est vrai que dans le paradis Edouardien, tout est exacerbé, époustouflant, vivant, féroce, érotique & baroque!!

Écrit par : stephanie gaou | 16/02/2009

Les commentaires sont fermés.