25/01/2009

FOUETTAGE DE GUEULE

 

Catho branché cu-pide,

A l'humour gras du bide;

Dindon concupiscent,

Hautain même en pissant...

 

Ton urine a la saveur

Des "bons mots" que tu sers

En hors-d'oeuvre et par coeur

Aux fast-foudres adultères...

 

Rougeaud chasseur au G

PS en tape-à-l'oeil,

Tu ne veux bien tirer

Ton coup que par orgueil...

 

Et tu bafoues Dyonisos

En fiestas de Mascarade,

Rituel entre deux négoces

Où tes effets sont aussi fades:

 

Complet gris sous chic imper,

Ethique à liasses de pick-

Pocket, en sous-Dagobert

Quand le bon ton l'indique,

 

Tu retournes froc et veste

Avant le lèche-orteil

Des maîtres qui te détestent

Pas tous fringués pareil..

 

Affichant dans tout lieu saint

Un souci des traditions

Que tu fais passer, crétin,

Pour modèle dévotion...

 

Frissonnant au son du glas

Quand le Soudan te laisse de glace,

Iceberg à l'abri des frimas,

Tu frimes un max pour sauver la face...

 

En vérité je te le dis: c'est seulement quand

un coeur cesse de battre, que le tien bat

enfin pour lui.

 

edouard_divers22

 

11:46 Écrit par EDOUARD dans Général | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook |

Commentaires

Blaireau et cul béni... y a de quoi le fouetter... et tu le fais avec grand talent !

Écrit par : Or | 25/01/2009

*oo* J'adore quand tu fouettes ;-))
Super génial celui-là Edouard !!
Bisous, bon dimanche :-)

Écrit par : Loo | 25/01/2009

bonjour eddy rien que le premier mot me fait hérisser les poils c'est tout dire....bravo les mots justes bien acides comme il faut j'adore !!!
bisous

Écrit par : nays | 25/01/2009

aah, je ne les aime pas non plus ces gens-là... Mais je l'aurais moins bien exprimé... :-)

Écrit par : Gi | 26/01/2009

Et tu bafoues Dyonisos

Beau
Quand à la conclusion elle est simplement magnifique
Amitié
Thierry

Écrit par : Thierry Benquey | 26/01/2009

Qu'est-ce qu'elle a ma gueule Visiblement, nous sommes plus d'un à nous reconnaître dans ta férocité.
Pardon à Dyonisos, je suis au régime sec en paiement de mes excès de fin d'année, mais ce n'est pas par cupidité.

Écrit par : Vieux marmot | 26/01/2009

coucou me revoilou! J’espère que tu vas bien quand à moi me voici enfin de retour parmi vous Quelle horreur d’être privée ainsi de tous ses amis.
Ceci est un petit copié collé vite fait au moins pour te prévenir de mon retour je reviendrai le vendredi comme d’habitude mais il me reste beaucoup de choses à mettre en ordre dans mon ordi.
Donc à très vite si je peux dès vendredi prochain et je dois aussi retrouver la motivation que j’ai perdu
Bonne semaine et gros bisous.
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO! | 27/01/2009

En vérité, je frissonne, je me cramponne, je déraisonne ...
Bref, j'embrasse la main qui écrit ...

Écrit par : sylvie | 27/01/2009

Que dire sinon:Bravo....

Écrit par : christof' | 29/01/2009

Bonjour Edouard Je n'aurais certes pas exprimé les choses comme toi, mais alors pour le fond de la pensée, alors là, nous sommes 100% sur la même branche si je peux me permettre...
Bravo! J'ai apprécié.
Je te souhaite une agréable fin de journée, sous le soleil d'hiver, qui nous apporte de belles après-midi.

Écrit par : SOLEDAD | 29/01/2009

ca pique les yeux, ca gratte un maximum : j'adère et j'adore !!

à plus

phil

Écrit par : phil | 29/01/2009

bon moment bjr Edouard,
J'aime, je lis et relis ....
Un peu comme une histoire, que tt a chacun peut rencontrer....
Portes-toi bien, bon w-e .
Kiss

Écrit par : viviane | 29/01/2009

Salut Edouard Voilà qui est bien envoyé ! En plein dans le mille.

Écrit par : Rafaël | 31/01/2009

coucou Mon cher Edouard je reprends mes anciennes habitudes de passer chaque vendredi te souhaiter un bon week-end et belle semaine j'espère n'oubler personne.
Gros bisous et à bientôt.
COCO!

Écrit par : COCO! | 31/01/2009

bonjour Eddy grosses bises à toi
bye bye a plus

Écrit par : nays | 31/01/2009

Bonjour, Je te souhaite une agréable chandeleur,
chandeleur 2009 où l'hiver reprend vigueur.
Nous voilà donc repartit pour 40 jours si on en croit le dicton...pff! Bisous

Écrit par : SOLEDAD | 02/02/2009

Bien dit!

Écrit par : Karine | 02/02/2009

Bonsoir Edouard Quand je veux je trouve !
Et heureuse de (re)découvrir ta poésie intense que je reconnaitrais entre toutes...
Je repasserai plus longuement. En attendant...la bise mon cher Edouard.
- Mèl -

Écrit par : Mèl | 02/02/2009

Les commentaires sont fermés.