20/01/2009

HIPPOESIE

 
chevazlvoleat

 

Quand je m'étire en langueur

Au pays du mutin calme,

Quand mouchoir essuie mes fleurs

Vénénazes au vin-napalm,

 

Quand l'égo défunt pavane,

Prend son panard enchaîné

De lierres et de mains diaphanes,

Pour aujourd'huîtres pêcher...

 

J'entends l'amor me perler

En dialextase andalouse,

Mots qui rament avec beauté

Sur des boléros d'eau douce.

 

J'y retrouve alors celle qui

Déleste un peu ma nacelle

De ballon poulichinelle...

C'est l'envol d'hippoésie

 

Où s'exhalent de mes naseaux

Fumerolles hispano-rock,

Et se mélangent les pinceaux

De pâture à crins loufoques.

 

edouard_divers22

 

 

 

14:26 Écrit par EDOUARD dans Général | Lien permanent | Commentaires (16) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Edouard. Tout comme Pégase tu es porté par les muses...

Écrit par : Rafaël | 20/01/2009

le cheval ailé,,,danser sur la plage quel rève,,,robe transparente, un voile, tout simplement, voilà ce que m" inspire"ces rimes, y compris la senteur des huitres, humm.
tu nous gaaates ce mardi.
kissss
viviane

Écrit par : viviane | 20/01/2009

Une hippoésie remarquable pour quelqu'un qui a le mors aux dents

Écrit par : Thierry Benquey | 20/01/2009

Une hispanoésie je dirai même haaa españa patria mia cuanto te quiero =D
Estupendo y hasta luego
;D

Écrit par : ~?~ | 20/01/2009

A grand galop dans tes mondes fantastiques où l'amour et ses plaisirs ne sont jamais bien loin. Grandiose !

Écrit par : Or | 20/01/2009

*oo* Il est superbe celui-là Edouard, tu cavales en ce moment, toi ! ;-)
Et les jeux de mots, c'est toujours ton dada apparemment !
Bisous Edouard, bon aprèm :-)

Écrit par : Loo | 21/01/2009

bonsoir Edouard MAGIQUE
douce soirée bisous

Écrit par : nays | 21/01/2009

hispaniques éros toi, tu as trop lu mon Alicant(e)rotica, voilà ce que ça fait... je donne une prescription médicale:
prenez une dose d'Edouard au moins 2 fois par semaine et vous irez bien mieux après, c'est radical... Je vais être absente pendant 15 jours, je pars au Sénégal, il ne faudra pas m'oublier, je t'embrasse

Écrit par : stephanie gaou | 22/01/2009

Bonjour Les mots galopent dans ta tête au bout de ta plume, c'est un vrai régal, (j'aime le dessert)
Bisous
Marie

Écrit par : Marie | 22/01/2009

il n'y a de rires, d'émotions si vastes si personnels en tes mots que les commenter sont veines vagless et monts émerveillés

Écrit par : Emma G. | 26/01/2009

Quel panache, Edouard !!!
Hippoésie alifère et exemplaire ...
J'embrasse mon hippoète de génie ...

Écrit par : sylvie | 27/01/2009

C'est superbe, Edouard.

Écrit par : Karine | 02/02/2009

superbe!!! coucou Edouard, j'espère que tu vas bien, j'aime beaucoup ce texte,tout à ton image et perso, je te souhaite une très belle semaine,bis

Écrit par : petite marie | 22/06/2009

Eddy sur un petit nuage...

Écrit par : gilbert | 17/12/2013

J ai passe un moment agreable a vous lire, un enorme compliment et felicitation. Merci bien pour cette lecture.

Écrit par : site paris sportif | 27/05/2014

Bravo pour votre super produit, assez complet et limpides, longue existence à votre blogue.

Écrit par : cote match france honduras | 15/06/2014

Les commentaires sont fermés.