02/10/2008

ARROSEUSES ARROSEES

  

En ce temps-là, Goldom le chat naïf déambulait pattes nues, sauf quand on le prenait en flagrant délit de vol de croquettes: il était alors dans ses petits souliers.

Les souris malicieuses qui dansaient la sarabande même et surtout en sa présence, le taquinaient de leurs yeux de Minnie petite Soeur Sourire, et lui chantaient: "Dominique nique nique" en mimant des grenouilles de couvent.

Le chat, timoré comme un incontinent Persan sans son Pampers, n'avait nulle envie de se les farcir: les croquettes avaient ses faveurs gloutonnes; il en était même accro.

Un jour, les souris se liguèrent pour lui jouer un tour de cochonnes: elles planquèrent les croquettes dans la mare aux canards du jardin.

 Le chat, qui avait horreur des bains de pattes, déroba les bottes du cadet de la demeure, et, déjà en manque et renifleur hors-pair,se dirigea vers la mare afin d'en sauver la précieuse drogue douce.

C'est alors que les souris, fans de Renaud, lui chantèrent en choeur: "T'as des bottes mon pote elles me bottent".

Auparavant peu sûr de lui, Goldom gagna en assurance sous ces louanges dont l'ironie lui échappait, puis alla se mirer le minois dans la mare à la faveur d'une lune pleine et généreuse.

Les souris chantaient toujours, adaptant d'anciens succès en "tu es la lune de ma vie", "il y a le ciel, la lune et Goldom", "Au clair de Goldom",etc.

Tel un capiteux millésime passé au vitriol, ce pseudo-succès monta à la tête du minou devenu matou. A tel point qu'il en oublia les croquettes, et se lança hardi sur les petites souris pour les croquer avant qu'elles ne fassent tout un fromage, ou plutôt tout un gruyère de cette histoire abracadabrante.

 

edouard_divers22

 

 

 

  

 

20:41 Écrit par EDOUARD dans Général | Lien permanent | Commentaires (20) |  Facebook |

Commentaires

Conte ? J'ai adoré la fin. Il y a donc une justice dans ce monde.
Amitié
Thierry

Écrit par : Thierry Benquey | 02/10/2008

Abracadabrant mais savoureux de par son contenu toujours aussi riche et là délirant. Des mots encore à la hauteur même dans je jeu, des mots au service de ton esprit diablotin ! Super sympa !

Écrit par : Or | 02/10/2008

a bra ca da bra ton Matou je l'imagine les patounes dans des charentaise, digérant les délicieuses petites mini petites souris.

Bisous

Marie

Écrit par : Marie | 02/10/2008

OH SUIS PAS DESCENDUE ASSEZ BAS POUR savoir que tu avais un goujon frétillant, cela peut faire une bonne friture.

Bisous

Écrit par : Marie | 03/10/2008

Hello l'ami Merci de ton passage qui me réchauffe un peu le coeur, passe un agréable week-end

bisou
Azuréna

Écrit par : Azuréna | 03/10/2008

kikou Mon Edouard gentil dis moi c'est une belle scène de téhatre que tu décris ici j'aime beaucoup.
J’aime bien venir chez toi te lire et te dire bon week-end et à vendredi prochain.
Belle semaine aussi.
Bisous pluvieux dehors mais chauds dans le cœur.
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO ! | 03/10/2008

Eh bien voilà ! La prose te va aussi bien que la poésie.

Écrit par : Rafaël | 03/10/2008

excellent! pas les souris mais le texte. dis-moi, tu fais dans les chats en ce moment doux matou et çà te réussit trés bien.
montre-nous ta prose plus souvent Edouard, elle est délicieuse! merci de ce beau moment.
bises et beau we!

Écrit par : mimi | 03/10/2008

Ah ces souris ! terriblement coquines ! Mais finalement la vengence fût de la partie pou rnotre ami le matou !

Bises et douces pensées de Mary

Écrit par : Mary | 03/10/2008

bonjour edouard oui oui succulent mais la finale fini par un drame...on pardonne
beau week-end
bizzz

Écrit par : nays | 03/10/2008

Cher Edouard,
Quel drôle de zèbre ton matou m'as-tu- vu !!!!
Merci d'être venu en mon village graver tes félines empreintes...
Je suis sous le charme de Monsieur Edouard .
Une petite souris sauvée des crocs.

Écrit par : Sylvie méheut | 03/10/2008

Hello cat! Cher Edouard,
Quel drôle de zèbre ton matou m'as-tu- vu !!!!
Merci d'être venu en mon village graver tes félines empreintes...
Je suis sous le charme de Monsieur Edouard .
Une petite souris sauvée des crocs.

Écrit par : Sylvie méheut | 03/10/2008

les fables de monsieur edward =)
pour ta ? oui j'y ai déjà songé mais moi perso je sais pas joué, donc voila et je cherche pas non plus c pas plus interessant pour moi bye bye et merci

Écrit par : ~?~ | 03/10/2008

kikou Edouard un tout gros merci pour ton passage! Bonne soirée et bon week-end
bizz

Écrit par : pat | 03/10/2008

*oo* Tu es un peu matou toi aussi avec ton humour persan ;-)
Pauvres souris pas niquées, elles ont fini paniquées qd même...
Bisous Edouard, beau week-end :-)

Écrit par : Loo | 04/10/2008

C'est chouette : tu fais dans le récit décalé maintenant !
Comme quoi, faut toujours se méfier de qui l'on se moque : cela peut fatalement se retourner contre vous !
Bien amicalement.

Écrit par : Brigitte | 05/10/2008

C'est fou comme tu as de l'imagination! Merci pour ce merveilleux moment de folie!

Écrit par : Karine | 06/10/2008

Je suis fascinée et morte de rire.

merci pour cet instant de plaisir

Écrit par : bé | 07/10/2008

Bonjour Edouart ,
Ah je me pâme , me gausse , m'étouffe, j'aurais bien danser avec les souris juqu'au petit matin ,sans grise-mine et sur les chats sauvages , rien que pour voir trembler les vibrisses de l'orgueilleux félin. Ah!!charmant ,charmeur ,charmé ...
Je t'embrasse.

Écrit par : Françoise du 80 | 04/10/2009

Histoire abracadabrante et hilarante, j'ai vu aussi des tas de photos amusantes de tes chats :-)
Une passion que nous partageons, mais pas mon chien...
Bon week-end !

Écrit par : Pâques | 28/01/2012

Les commentaires sont fermés.