21/04/2008

Pensées d'Edouard

Un paradoxe de la langue française veut que si beaucoup d'hommes sont des DSK en puissance, peu l'ont ----------Certains se rêvaient bonobos à 20 ans, ces singes qui passent leur temps à la baise et au libre partage en communauté peace and love. Puis, le temps passant, ils se sont rangés en tire-au-flanc de la révolte, en flans ronflant de confort étriqué, qui se la jouent bohème apparente, incapables de dire "no !" ouvertement au mépris du pouvoir. . Ce ne sont plus que des bobos. -----Un homme de droiture avanti vaut deux berlusconnards et deux vautours de Pise en italique ---- Maintenant que l'on est sur le point de nous montrer DSK en homme exemplaire, socialiste hors-pair prêt à sauter les barrières sociales et raciales pour abreuver de sa puissance quelque black d'une autre condition sociale, nous ne pouvons que féliciter Anne Sinclair de s'accrocher à un tel monument de probité, et je pèse mes mots...----- Comme une Belgique sans frites moules, une Suisse sans coucous casse-couilles, une Hollande sans ses moulins cools, une France sans son nain qui bafouille, j'ai laissé tous mes clichés au vestiaire des mots crus ne craignant pas la chtouille…----Certains sont des politiciens-nés...et DSK serait-il, sous des dehors phallocrasseux pour compenser à l'extrême ses tendances inavouées , un homme FMI-né ?---- "Quand Benoît seizera son sacre / Monde crèvera de faim pour deux / Dents des requins perdront leur nacre / Et sirènes se suceront la queue" Nostradamus----Les encroûtés de la pâlitique coalition nous racolent par des promesses qui s'éclipsent, puis font payer à certains l'addition, comme de vieilles putes lunatiques à cratères de selection---- Les veaux belges ne sont que des génisses en herbe, juste bons pour le prêt-à-brouter du néant cyclique, la Belgique: un cerveau d'Eddy Merckx sous Valium pédalant dans la semoule et les fritures de ligne de démarcation linguistique, c'est dire !

edouard_divers22

 

11:52 Écrit par EDOUARD dans Général | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour Edouard Je viens lire ta poésie que je ne peux commenter et rêveuse je cherche quelque à te dire quelques mots..
Mes yeux se promènent sur ta page et s'arrêtent en haut de l'écran à droite sur ta photo, du coup tous tes mots que j'ai lu et que je n'ai pas compris, prennent un sens en voyant ce front qui affronte l'innafrontable :-)
Bisou amical cher Edouard.
Yasmina

PS. Les émissions sont rediffusées sur ARTE le 23..juste pour infos.

Écrit par : Yasmina | 21/04/2008

Bonjour Edouard (Correction pardon trop de fautes ) Je viens lire ta poésie que je ne peux commenter et rêveuse je cherche à te dire quelques mots..
Mes yeux se promènent sur ta page et s'arrêtent en haut de l'écran à droite sur ta photo, du coup tous tes mots que j'ai lu et que je n'ai pas compris, prennent un sens en voyant ce front qui affronte l'inafrontable :-)
Bisou amical cher Edouard.
Yasmina

PS. Les émissions sont rediffusées sur ARTE le 23..juste pour info.

Écrit par : Yasmina | 21/04/2008

Bonjour Edouard, Le tabac est une plante assez prisée qui ne manque pas de chique mais qu'on prend assez souvent à la blague, citation d'un auteur anonyme

Écrit par : Plume7 | 21/04/2008

Tous ces personnages décrits apparaissent comme par enchantement sur ce tableau de Maître.

Écrit par : Or | 21/04/2008

quel brio! en tous cas j'en ai la chair de poule tant ce texte est bien structuré. mais je reviendrai le relire demain matin. je suis sûre d'en tirer encore daantage.
merci pour ton com sur Gontrand! la consigne de cette 15zaine me parait assez ennuyeuse, je verrai de faire autre chose ailleurs!
bonne nuit Edouard, bise!

Écrit par : mimi | 22/04/2008

Bonjour Edouard... Des promesses, toujours des promesses....c'est vrai qu'en fin de compte il en reste peu de choses !
Gros bisous ensoleillés, douce journée à toi

Écrit par : Chadou | 22/04/2008

... "Tes promesses en voix lactée dont il ne reste rien"
Je relis une dernière fois, j'aime. Poèsie réveuse, très belle.
J'espère que tu vas bien.
Bises

Écrit par : Sylvie | 22/04/2008

Il faut malgrès tout garder un infime espoir, qui sait, moi aussi je n'y croyais plus...
bye

Écrit par : ~?~ | 22/04/2008

bonjour ne serais-ce qu'un souvenir de mai 68

ou ai-je mal compris, il est vrai que les français sont C.....

Écrit par : Marie | 22/04/2008

Bonjour Edouard.. Un petit rayon de soleil me porte jusqu'à toi pour te faire un gros bisou et te souhaiter une bonne journée....
J'espère que tu as passé une bonne nuit…

Écrit par : Chadou | 24/04/2008

Un dicton "Grand prometteur, petit donneur"

Je crois que c'est valable pour tout... :-)

Bisous

Écrit par : Malvina | 24/04/2008

Bonjour Edouard Moi je l'ai aimé ce livre, quant à savoir s'il en sera de même pour toi.. mais si le passage de la piscine t'a plu, tu aimeras Desdemona et Lefty :o) Je t'embrasse, bonne soirée.

Écrit par : annick | 24/04/2008

Bonjour à toi Les manifs pour moi çà n'a jamais été mon truc çà fait beaucoup de dégâts pour ne pas obtenir grand chose.
Je t’apporte un virtuel petit brin de muguet pour te porter bonheur dès le 1er mai et je te dis excellents week-end et semaine
Avec mille bisouXXXXX !
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO ! | 25/04/2008

*oo* J'ai lu plusieurs fois, ravie des jeux de mots et sûrement que j'en loupe quelques-uns ;-)
Promesses en voix lactée dont il ne reste rien, c'est vache ;-)
Plein de soleil dans ton we Edouard, bisous !

Écrit par : Loo | 26/04/2008

bientôt le 1er mai avec sa douceur printanière, Je te souhaite un agréable week-end, en douceur,
bisous

Marie

Écrit par : Marie | 27/04/2008

bientôt le 1er mai avec sa douceur printanière, Je te souhaite un agréable week-end, en douceur,
bisous

Marie

Écrit par : Marie | 27/04/2008

bien comme j'aime ....

Écrit par : John Peter B. | 04/12/2009

Les commentaires sont fermés.